Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNICATION ET MEDIAS> Visite du ministre de tutelle à deux stations de radio et de télévision

« Pour constater comment elles travaillent et leur prodiguer des conseils »

 

DSC01328 2Le ministre de la Communication et des médias, Frédéric Nahimana, a effectué, le vendredi 12 avril 2019, une visite officielle auprès de certaines stations de radio et de télévision oeuvrant dans la municipalité de Bujumbura, à savoir Héritage TV ainsi que la radio Buja FM. C’était  pour se rendre compte de leur état de fonctionnement et constater comment elles travaillent afin de leur prodiguer des conseils.

 

Après cette visite que le ministre Nahimana a effectuée à ces deux  stations, il a indiqué à la presse qu’elle avait trois objectifs principaux. Il s’agissait premièrement de pouvoir constater comment ces radios travaillent et voir les défis auxquelles elles font face afin de leur prodiguer des  conseils, leur transmettre le message du gouvernement surtout pour ce qui est de la nouvelle politique en rapport avec la communication et le développement.Concernant la question des redevances pour certaines stations à l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT), M. Nahimana a informé qu’il en a déjà parlé avec les responsables de l’ARCT pour que cette obligation de paiement  à l’endroit des stations de radio et télévision œuvrant sur le territoire national soit révisée, car il existe certaines stations qui travaillent d’une façon volontaire, donc sans but lucratif. « Il ne faut pas qu’elles soient traitées de la même façon  que les radios et télévisions à caractère commercial. Nous voulons que chaque station travaille conformément au contrat qu’elle a signé », a-t-il recommandé.

« Travailler dans le strict respect de l’éthique et de la déontologie »

S’agissant de l’octroi des cartes de presse dont les frais d’acquisition ont été déjà payés depuis longtemps, M. Nahimana a dit que pour tous les journalistes qui sont en ordre, celle-ci sera distribuée au cours de ce mois d’avril. Au moment où le Burundi va bientôt entrer dans la période électorale, M. Nahimana n’a pas oublié de demander à tous les journalistes tant publics que privés de se préparer pour bien couvrir tout le processus électoral en diffusant des informations équitables afin de ne pas perturber la paix et la sécurité du peuple. «Dans cette même perspective, tous les journalistes qui seront affectés à la couverture des élections sont interpellés à exercer leurs fonctions dans le strict respect de l’éthique et de la déontologie professionnelle», a insisté M. Nahimana.

Avit Ndayiragije

Ouvrir