Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Audience accordée à la délégation de la fondation « Al Maktoum Foundation »

« Bientôt, un Centre de formation des femmes veuves et enfants orphelins»

 

DSC00332Le président de l’Assemblée nationale du Burundi Pascal Nyabenda, en compagnie de la Deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale Jocky Chantal Nkurunziza  a reçu, le jeudi 14 mars 2019, une délégation de la fondation Al Maktoum en provenance de la ville de Dubaï en Emirats Arabes Unis, présidé par le président de cette même fondation. Et selon le porte-parole du président de l’Assemblée nationale,  Alexis Badian Ndayihimbaze, cette délégation est venue présenter un nouveau projet visant l’installation d’un nouveau Centre de formation des veuves et enfants orphelins au Burundi. 

 

A la sortie de l’audience, M. Ndayihimbaze a indiqué que le président de la fondation « Al Maktoum Foundation » a informé que cette dernière œuvre actuellement dans vingt-trois pays à travers le monde, dans l’amélioration des conditions de vie des femmes veuves et enfants orphelins, à travers la création d’emplois comme la couture et autres. Dans la même perspective, M. Ndayihimbaze a signalé que le président de cette fondation est venu présenter un projet d’installation d’un nouveau centre  de formation en couture pour cette catégorie de personnes, afin de les aider à avoir quelque chose  à faire pour qu’elles puissent améliorer leurs conditions de vie et subvenir aussi aux besoins de leurs familles respectives. « Un groupe de cinquante femmes sera formé chaque mois, et après la formation, chacun des bénéficiaires recevra une machine à coudre d’autres matériaux nécessaires afin qu’ils puissent débuter facilement les activités. Et la formatrice sera une burundaise».En plus de cela, M. Ndayihimbaze a  ajouté que dans le but de pallier le manque de marché d’écoulement pour les différentes  sortes de produits qui seront fabriqués par les apprenants dudit métier, le président de Al Maktoum Foundation  a rassuré que  tous les produits qui seront produits par les bénéficiaires de ladite formation  seront vendus par cette fondation. 

« Un suivi régulier au niveau de tous les cotés sera fait»

M. Ndayihimbaza a mentionné que s’agissant du suivi évaluation des activités de ce nouveau projet, la part de tout un chacun s’avère très important. A cela, il a dit que le président de  Al Maktoum a accepté que l’ouverture d’un bureau de liaison de cette fondation est déjà prévue ici au Burundi, afin d’assurer la mise en exécution et le suivi des activités dudit projet. Quant à la contribution  du coté de l’Assemblée nationale burundaise,  M. Ndayihimbaze a affirmé que  M. Nyabenda a promis qu’il va beaucoup aider surtout dans le suivi-évaluation pour une bonne exécution  de ce nouveau projet, qui vient pour contribution effectivement à la promotion et à l’amélioration des conditions de vie des veuves et des enfants orphelins de notre pays.

Avit Ndayiragije  

Ouvrir