Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial> Conseil national de sécurité : l’environnement, priorité parmi les priorités

Le  Conseil national de sécurité a tenu, vendredi dernier, sa réunion ordinaire sous la présidence du chef de l’Etat Pierre Nkurunziza. Comme il est de tradition, les membres du Conseil en question ont examiné en profondeur tous les sujets d’intérêt national inscrits à l’ordre du jour, avant d’émettre de précieuses recommandations en direction de celles et ceux chargés d’en assurer le suivi. La paix et la sécurité ayant toujours constitué une préoccupation permanente de la Direction politique, tel que cela a été affirmé à maintes  reprises par le président de la République Pierre Nkurunziza, le Conseil national de sécurité s’est réjouie des avancées fort positives en matière de paix et de sécurité, observées sur toute l’étendue du territoire national où, de jour comme de nuit, les gens vaquent normalement et sereinement à leurs activités diverses.Le  Conseil national de sécurité a tenu, vendredi dernier, sa réunion ordinaire sous la présidence du chef de l’Etat Pierre Nkurunziza. Comme il est de tradition, les membres du Conseil en question ont examiné en profondeur tous les sujets d’intérêt national inscrits à l’ordre du jour, avant d’émettre de précieuses recommandations en direction de celles et ceux chargés d’en assurer le suivi. La paix et la sécurité ayant toujours constitué une préoccupation permanente de la Direction politique, tel que cela a été affirmé à maintes  reprises par le président de la République Pierre Nkurunziza, le Conseil national de sécurité s’est réjouie des avancées fort positives en matière de paix et de sécurité, observées sur toute l’étendue du territoire national où, de jour comme de nuit, les gens vaquent normalement et sereinement à leurs activités diverses.La sauvegarde de l’environnement  ayant toujours été une pressante exigence de la Direction politique, le Conseil national de sécurité a décidé que le jeudi de chaque semaine soit une journée dédiée à l’environnement. Disons-le tout de suite, il s’agit d’une bonne nouvelle et en même temps d’un grand pas en direction de la lutte pour la protection de l’environnement, dont la journée de jeudi qui lui sera désormais dédiée contribuera, sans nul doute, à relever les défis actuels au bénéfice du développement économique et social du pays. Bien informée et bien sensibilisée sur l’importance de cette journée, la population accédera, à coup sûr, à une étape supérieure dans le processus de la sauvegarde environnementale, ce qui matérialisera concrètement la décision du Conseil national de sécurité dont l’heureuse et grandissime initiative est à applaudir des deux mains.La journée de jeudi qui, désormais sera dédiée à l’environnement nous interpellera, autorisons-nous de le dire, en ces termes : « Réconcilions-nous avec nous-mêmes, mais également avec la nature ». De graves atteintes ont été portées à la nature et aux forêts, à la flore et à la faune, et d’innombrables espèces ont risqué de disparaître à tout jamais. Tout cela menaçait l’écosystème tout entier et, par conséquent, la survie de l’Homme. La nouvelle journée dédiée à l’environnement est une invitation de plus à protéger ce bien fondamental qu’est  la nature pour la vie humaine des générations présentes et futures. Il est donc du devoir de chaque citoyen burundais de répondre à cette louable initiative du Conseil national de sécurité, pour qu’il puisse être lui-même le principal artisan de son développement économique et social, en participant activement et efficacement à la protection de l’environnement.Nous savons tous la somme considérable d’efforts que les Institutions démocratiquement élues et le Gouvernement qui en émane consacrent à la sauvegarde de l’environnement, mais force est de constater que sans la mobilisation de tout le peuple burundais, l’avenir du pays ne sera pas assuré sans un environnement sain pour chacun et pour tous. Seule une mobilisation sans faille permettra, à titre illustratif, au projet environnemental « Ewe Burundi urambaye ! », d’atteindre les objectifs tels que souhaités par nous tous. Si tel n’est pas le cas, la sauvegarde de l’environnement subira les affres de l’immobilisme, au détriment de l’intérêt général du pays.Puisse la nouvelle initiative en matière environnementale nous être d’un grand apport dans une mobilisation sans précédent en faveur de la nature !        

Louis Kamwenubusa

Ouvrir