Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PREMIERE VICE-PRESIDENCE> Audience accordée au représentant résident de la Bad

La Bad est disponible pour appuyer le Plan national de développement

 

DSC 0399Le mercredi 7 novembre 2018, le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo, a reçu en audience le nouveau représentant résident de la Banque africaine de développement (Bad), Daniel Ndoye. Leurs échanges ont essentiellement porté sur la coopération du Burundi avec cette banque, surtout dans le domaine des infrastructures routières.   

 

A la sortie de l’audience, le nouveau Responsable pays de la Bad, Daniel Ndoye a informé la presse qu’il était venu pour une visite de courtoisie et que leurs échanges ont essentiellement porté sur la coopération de la Bad avec le gouvernement de la république du Burundi. « J’ai eu l’honneur d’être reçu par le Premier vice-président de la république du Burundi. Il s’agissait de ma première visite depuis ma prise de fonction en tant que nouveau Responsable pays de la Bad au Burundi, une visite de courtoisie pour me présenter à son excellence », a-t-il indiqué. Pour M. Ndoye, la coopération entre la république du Burundi et le groupe de la Bad est de bonne qualité. « Nous en avons profité pour lui faire  le point sur la coopération entre la république du Burundi et le groupe de la Bad, une coopération qui est de bonne qualité et qui date de 1972. Nous avons travaillé durant tout ce temps avec le gouvernement dans différents secteurs d’intervention notamment, les transports, l’énergie, l’agriculture, les finances publiques, etc. Et nous avons saisi cette opportunité pour réitérer l’engagement du groupe de la Bad  à appuyer le gouvernement du Burundi dans ses efforts de développement. Etant mis au courant du récent lancement du programme national de développement 2018-2027, nous avons réitéré à son Excellence le Premier vice-président de la République, notre disponibilité à appuyer ce Plan national de développement, et je l’ai informé que les discussions ont déjà commencé pour pouvoir identifier la meilleure façon pour pouvoir appuyer ce Plan. Nous avons aussi reçu des orientations bien éclairées concernant le renfoment de notre collaboration. Nous avons également été mis au courant des secteurs les plus pertinents et nous en avons pris note et tout cela rentrera dans le cadre des travaux que nous devons réaliser dans le nouveau cadre de coopération entre le Burundi et la Bad », a fait entendre M. Ndoye. 

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir