Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COOPERATION> Retour de Kampala du Premier vice-président de la République

«Nous avons adopté les mécanismes pour arrêter les terroristes dans la région»

 

DSC 0388 1Le Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, est revenu de Kampala en Ouganda le mercredi 10 octobre 2018. Il venait de participer aux assises de la 9e réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi d’un accord-cadre conclu pour le suivi de la paix, de la sécurité et de la coopération en République démocratique du Congo.   

 

A son arrivée à l’aéroport international de Bujumbura, le Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, a fait savoir qu’il venait de participer à une réunion de haut niveau où il représentait le président du Burundi, Pierre Nkurunziza. Il a précisé qu’à l’ordre du jour de la réunion figurait la République démocratique du Congo (RDC) et les autres pays. « En ce qui concerne la RDC, nous avons remarqué des avancées significatives en matière de préparation des élections qui se tiendront le 23 décembre 2018 et que la sécurité y règne. Nous avons néanmoins, constaté qu’il y a des groupes terroristes qui pullulent dans la partie Est de la RDC. Vous savez que le Burundi est frontalier de la RDC et nous subissons quelques fois des attaques venant de cette localité. Nous avons adopté les mécanismes d’arrêter les terroristes de cette région», a-t-il dit. Il a souligné que le Président Museveni a été désigné pour aller rencontrer le président de la RDC pour discuter de la situation et que le Burundi est prêt à contribuer pour sécuriser ses frontières.

Le Burundi et le Président Nkurunzizasont félicités

M. Sindimwo a indiqué que les assises ont félicité le Burundi. « Le Burundi a été félicité pour le pas franchi en matière de sécurité, d’autant plus que tout le territoire est sécurisé et que les Burundais vaquent à leurs occupations normalement. Nous avons aussi eu l’occasion de porter à la connaissance de l’assemblée des violations que le Burundi subit à partir de la République du Rwanda. Dans le rapport des experts, on avait mentionné que quatre pays, à savoir le Burundi, la RDC, l’Ouganda et le Rwanda sont en conflit. Nous avons expliqué que le Burundi a seulement des problèmes avec le Rwanda, qui a même récemment violé l’espace aérien du Burundi. Nous les avons mis en garde que nous n’allons plus accepter les violations de notre territoire», a-t-il dit. Il a souligné que la région a félicité le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, en ce qui concerne sa décision de ne pas donner sa candidature à l’élection de 2020 et que, depuis cette annonce, la paix et la sécurité ont été améliorées. En ce qui concerne la République centrafricaine, Gaston Sindimwo a fait savoir qu’une amélioration de la situation a été constatée mais qu’il faut du soutien pour que le peuple puisse sortir de la pauvreté.   « En ce qui concerne le Sud-Soudan, nous avons apprécié le pas franchi, surtout, en ce qui concerne l’accord fait entre le président actuel et son opposant Riek Machar. La région va les encourager pour que la sécurité y règne totalement», a-t-il souligné. 

Grâce-Divine Gahimbare

Ouvrir