Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MiNEAGRIE > Lancement de la Semaine dédiée à l’alimentation

Le système d’irrigation, la clé d’un bel avenir pour la population burundaise

 

DSC 0339 1A l’occasion du lancement de la Semaine dédiée à l’alimentation, le ministre de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema, a effectué, le mardi 9 octobre 2018, une descente sur les collines Kibande et Gasunu de la zone Kiriba, commune Giheta, en province de Gitega. C’était pour se rendre compte des effets du système d’irrigation qui y est pratiqué au cours de la saison sèche.   

 

Au cours de cette descente, le ministre Rurema et sa délégation on constaté que ce système d’irrigation a donné un bon rendement de tomates, d’oignons, de maïs, etc. Après cette visite, quelques discours ont été prononcés. Dans son mot de bienvenue, le gouverneur de la province de Gitega, Venant Manirambona, s’est réjoui du fait que la population de sa province a déjà changé de mentalité, mettant en application les conseils qui leur sont toujours prodigués par les administratifs, surtout en ce qui concerne la pratique du système d’irrigation des champs pendant la saison non-pluvieuse. Selon lui, suite à ce système,  il n’ y’a pas de doute que, dans les jours à venir, on ne va plus parler de faim ou de problèmes d’alimentation dans cette province car la production sera très bonne. 

Félicitations aux agri-éleveurs

Dans son allocution, le ministre Deo Guide Rurema s’est réjoui du fait que cette semaine intervient au moment où la population a changé de mentalité et qu’elle a travaillé dans le but d’augmenter la production. La bonne production enregistrée a été à la base de la baisse des prix de certains produits agricoles au marché. Il a ainsi félicité les agriculteurs de cette localité pour avoir adopté ce système, tout en indiquant que l’avenir est meilleur car ce qu’on a constaté sur terrain est encourageant, car on voit bien d’où on vient et où on va. Dans la mesure où l’agriculture est la base de la survie de la population et est le pilier économique du pays, le ministre     Rurema a indiqué que le gouvernement, par le biais du ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage, ne ménagera aucun effort pour aider les agri-éleveurs à augmenter davantage la production et à lutter contre la faim, la pauvreté et la malnutrition.Selon lui, même si le gouvernement s’est engagé à appuyer les agri-éleveurs, le changement climatique est un des défis majeurs qui hante le secteur de l’agri-élevage au Burundi. C’est un problème qui menace aussi  non seulement l’Afrique mais aussi le monde entier.  « C’est dans cette optique que le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage est en train de tout faire pour faire face à ce problème afin de permettre aux agri-éleveurs de cultiver et d’avoir une bonne production». 

Profiter de la saison pluvieuse qui s’annonce

Avant de clore son allocution, le ministre Rurema a invité la population burundaise à adopter ce système d’irrigation, car c’est la clé d’un bel avenir sans faim, ni pauvreté, ni malnutrition. Avec la saison culturale A en cours, il a demandé aux agri-éleveurs de semer les semences sélectionnées, d’utiliser les engrais chimiques mélangés avec du fumier et de protéger leurs champs contre l’érosion. « En cas de maladie ou d’insectes ravageurs, il faut le signaler à temps aux responsables agricoles pour qu’ils puissent intervenir à temps dans le but d’avoir une bonne production». En définitive, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l’alimentation chaque année le 16 Octobre. Cette année, elle sera célébrée sous le thème « Agir pour l’avenir, la faim zéro en 2030, c’est possible ». 
Astère Nduwamungu

Ouvrir