Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SECURITE> Absence de feux tricolores à certains endroits

Cela entrave une bonne circulation routière

feuxLes feux  tricolores de signalisation se retrouvent à certains endroits de la capitale Bujumbura alors que dans d’autres ils sont absents. La circulation devient ainsi difficile, n’eût été la participation de la police de roulage qui aide à la réguler. Les embouteillages deviennent par conséquents insupportables, causant parfois des accidents et des retards. Le constat a été fait au passage au centre ville.


Depuis l’installation des feux tricolores jouant le rôle de signalisation et de régulation de la circulation routière, un constat est clair. Les conducteurs de véhicules commencent à s’en habituer. Le respect de ces feux se fait remarquer. « On a intérêt à les respecter de peur de payer l’amende », indique un chauffeur qui attendait patiemment que le feu rouge vire au vert pour pouvoir continuer sa route. En effet, les chauffeurs qui ne respectent pas les feux doivent payer une amende de 50 000 FBu. La plupart étant des chauffeurs de bus, et considérant que réunir une telle  somme est une tâche difficile, ils préfèrent attendre et respecter la loi. Toutefois, un autre constat est que sur certains endroits, ces feux sont totalement absents. Les chauffeurs se débrouillent pour pouvoir  se relayer et se donner le chemin. La tâche devient de plus en plus difficile le matin à l’heure où les gens vont à leurs lieux de travail et les élèves à l’école. En effet, vers 7h du matin, les bus, les voitures et beaucoup d’autres sortes de véhicules se lancent dans les rues en toute  vitesse pour ne pas être en retard. Pourtant, tout le monde est pressé. Dans ce désordre, certains chauffeurs violent même le Code de la route.  Des accidents surviennent souvent sans que personne ne puisse intervenir. Sur certaines localités, la police de la sécurité routière  s’y place pour réguler la circulation. Cela est un avantage,  car les véhicules peuvent circuler en suivant le rythme du policier.De toutes les façons, les chauffeurs saluent l’installation des feux de signalisation. A des endroits où ils sont absents, il est important qu’ils  y soient installés afin de réduire les accidents et aider la population à arriver au service à temps.

BLANDINE NIYONGERE

Ouvrir