Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

IGEBU> Prévisions pluviométriques pour la saison culturale A 2019

14 abbbbb

Les précipitations seront supérieures à la normale climatologique sur la majeure partie du pays

Dans le cadre de la sensibilisation des parties prenantes sur l’information météorologique, le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage (Mineagrie) à travers l’institut géographique du Burundi (Igebu) a organisé le jeudi 13 septembre 2018, un  atelier de présentation d’une note de prévision météorologique saisonnière sur la saison culturale 2019 A. Les précipitations seront supérieures à la normale climatologique sur la majeure partie du pays.

La directrice générale de l’Igebu, Renilde Ndayishimiye, qui avait représenté le ministère de tutelle, a informé que  les conséquences des changements climatiques sont reconnues par les milieux politiques, économiques et scientifiques, leur  compréhension reste encore aujourd’hui très limitée. Pour elle, l’agriculture fait partie des secteurs pour lesquels une estimation précise est loin de faire le consensus. Mme Ndayishimiye a invité les participants à cet atelier à relayer la note sur la prévision pour en faire une large diffusion. C’est dans le but d’en tenir compte dans la planification des différentes activités des divers secteurs à tous les niveaux de la vie nationale. C’est notamment l’agriculture, l’élevage, les ressources en eau, l’énergie, la santé publique,  la gestion des catastrophes, le tourisme, etc.La directrice générale de l’Igebu, Renilde Ndayishimiye, qui avait représenté le ministère de tutelle, a informé que  les conséquences des changements climatiques sont reconnues par les milieux politiques, économiques et scientifiques, leur  compréhension reste encore aujourd’hui très limitée. Pour elle, l’agriculture fait partie des secteurs pour lesquels une estimation précise est loin de faire le consensus. Mme Ndayishimiye a invité les participants à cet atelier à relayer la note sur la prévision pour en faire une large diffusion. C’est dans le but d’en tenir compte dans la planification des différentes activités des divers secteurs à tous les niveaux de la vie nationale. C’est notamment l’agriculture, l’élevage, les ressources en eau, l’énergie, la santé publique,  la gestion des catastrophes, le tourisme, etc.Le directeur hydro-météo à l’Igebu, Augustin Ngenzirabona, a indiqué que la pluviométrie de la saison culturale A  2019 sera au-dessus de la normale climatologique sur la grande partie du pays. C’est surtout dans l’Ouest, dans le Nord-Ouest  et dans le Centre. Toutefois, a-t-il dit, la partie nord-est du pays connaîtra une précipitation normale  à tendance excédentaire. Le reste du pays, c’est-à-dire la partie Sud et Sud-Est,  connaitra des précipitations normales à tendance déficitaire. Les précipitations supérieures à la normale seront enregistrées au cours du mois de novembre.M. Ngenzirabona a fait savoir que le début effectif de la saison pluvieuse est prévu au cours de la 3e  décade du mois de septembre 2018 pour  les régions de Mugamba, Buyenzi et Bugesera. Le début effectif de la saison pluvieuse pour les  régions de Kirimiro, Imbo et Bweru est prévu au cours de la 1ère décade  du mois d’octobre 2018.Les régions du Bututsi, Buragane et Kumoso connaîtront un léger retard où  le début effectif est prévu au cours de la 2è décade du mois d’octobre 2018. Selon le directeur hydro-météo à l’Igebu, la fin de la saison se situe au cours du 2e  décade du mois de décembre 2018 dans les régions du Buyenzi, Bugesera, Mugamba, Kirimiro, Buragane et Bututsi, tandis que dans les autres régions d’Imbo, Kumoso et Bweru, les pluies devront se poursuivre jusqu’à la fin du mois de décembre 2018.M. Ngenzirabona a souligné qu’au cours de cette saison, on observe que le phénomène El Nino est en plein  évolution à une probabilité  de 70%.Ezechiel Misigaro

Ouvrir