Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Portrait> Les nouveaux commissaires de la CNIDH

Qui sont-ils ?

Gilbert Bécaud Njangwa et Rose Ntawe ont été élus par l’Assemblée nationale dans sa séance plénière tenue le mercredi 13 septembre 2018. Ils vont remplacer deux commissaires qui vont bientôt terminer leur mandat à la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH).

Les deux commissaires nouvellement élus par la chambre basse du Parlement ont exercé différentes fonctions dans la vie du pays, notamment en ce qui concerne la protection des droits humains, un des critères qui leur a permis d’être élus au poste de commissaires à la CNIDH.

 

Qui est Gilbert Bécaud Njangwa ?

14béD’après son curriculum vitae, Gilbert Bécaud Njangwa est actuellement représentant des organes à savoir l’Observatoire national des élections et des organisations pour le progrès (Onelop-Burundi) ; la Fondation jeunesse pour l’éducation, la prévention et le traitement des drogués (FJEPTD) ; l’Université international libre d’Afrique (Unilaque-Burundi) et le Lycée africain. Il a été également représentant légal de la Plateforme intégrale de la société civile pour l’efficacité de l’aide au développement (Pisc-Burundi) et directeur général du Bureau d’études « Equipe professionnelle pour l’amélioration des capacités organisationnelles » (Epaco consulting). Il fut aussi professeur assistant de l’Institut supérieur de gestion et de management (ISGM) et coordinateur adjoint du Comité de suivi stratégique du CCM-Burundi.M. Njangwa est expérimenté dans le domaine d’observation des élections ; le domaine de résolution pacifique des conflits et dans le maintien de la paix ; le domaine de la prévention de la violence contre les femmes et l’inégalité de genres dans les opérations de maintien de la paix ainsi que dans les techniques d’enquêtes et de monitoring en matière de violation  des droits de l’Homme. Il a aussi de meilleures connaissances dans la résolution internationale des conflits et la conduite des opérations humanitaires contemporaines, principes d’intervention et de gestion.Comme formation universitaire, M. Njangwa est détenteur d’un master I en Sciences et techniques de développement. Il est également diplômé de graduat en Droit et en sciences et techniques de développement. 

Qui est Rose Ntawe ?

14 roNée en 1960, Rose Ntawe est ressortissante de la colline Mihama, commune Gatara dans la province de Kayanza.Détenteur d’un diplôme de licence en Langues et littératures anglaises, Mme Ntawe est directrice générale des Organisations internationales et les ONG étrangères au ministère des Affaires étrangères. Elle a également été directrice générale de la Francophonie et de l’intégration régionale au même ministère. Elle a occupé les postes de conseiller aux vice-présidences de la République et au ministère des Affaires étrangères. Elle fut premiere conseillère d’ambassade du Burundi à Dar-es-Salaam. Mme Ntawe a aussi occupé les postes de coordonnatrice régionale principale à la Commission nationale de réhabilitation des sinistrés (CNRS) et déléguée du Burundi auprès du Secrétariat général de la Communauté est-africaine (CEA). Dans ses activités civiques, Rose Ntawe est présidente et membre fondatrice de « Women in action for peace in Burundi » (Wap-Burundi) et de l’Association des femmes burundaises pour la citoyenneté (Afeci). Elle est également membre des associations, entre autres, l’Association des femmes pour la paix; l’Association des commerçants du Burundi (Acobu) ; le Noyau du Réseau des leaders burundais (BLTP) et l’association Centre de résolution pacifique des conflits, de réconciliation et de développement (CERPD). Elle a aussi initié des rencontres      « Femmes burundaises en dialogue ».Gilbert Bécaud Njangwa et Rore Ntawe vont remplacer respectivement Gamaliel Nkurunziza et Joséphine Niyonzima qui vont terminer leur mandat au mois d’octobre 2018.
Eric Mbazumutima

Ouvrir