Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SANTE> Journée nationale de mobilisation de la SSME, 1ère édition 2018

Pour la réussite de la campagne

 

La Journée nationale de mobilisation sociale de la semaine santé mère-enfant (SSME), a eu pour but de préparer la campagne de vaccination qui se tiendra du 19 au 22 juin 2018. Le lancement officiel de cette campagne aura lieu à Kayanza. Tous les participants ont été appelés à vulgariser cette information pour une réussite totale de cette campagne en approchant,  chacun en  ce qui le concerne,  les bénéficiaires.  

 

Le ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida, à travers son Programme élargi de vaccination, a organisé une campagne de la SSME, 1ère édition 2018 couplée à la célébration de la 8e Semaine africaine de vaccination du 19 au 22 juin 2018. Les cérémonies ont eu lieu  le mardi 12 juin 2018 à Kirundo. L’assistante du ministre de la santé et de la lutte contre le Sida, Joselyne Nsa-nzerugeze, a fait savoir que le ministère va réintroduire dans la vaccination de routine des vaccins injectables contre la poliomyélite qui se donne à trois mois et demi. Il va aussi donner la deuxième dose de vaccin contre le « humancomplement virus », qui cause le cancer du corps, dans les districts pilotes qui sont Rumonge et Ngozi. Ces enfants sont dans les classes de 3ème de l’enseignement fondamental et pour ceux qui ne sont pas scolarisés, particulièrement les filles, qui ont entre 9 et 13 ans. Elles bénéficieront de ces vaccins à travers les centres de santé. Il y aura aussi des vaccins qui concerneront les enfants âgés d’une année et demie jusqu’ à 2 ans non révolus qui n’ont pas répondu au rendez-vous des centres de santé. Il s’agit de la deuxième dose des vaccins anti-rougeoleux et anti-rubéoleux et la quatrième dose contre le tétanos. Au cours de la SSME, il sera question d’administrer l’albendazole pour les enfants d’une année à 14 ans. On va aussi donner la vitamine A aux enfants âgés de 6 à 59 mois. Il y aura aussi la sensibilisation pour l’adoption de la bonne pratique d’hygiène alimentaire et corporelle en insistant sur le lavage des mains. Ainsi, la journée nationale qui a été célébrée à Kirundo rentre dans le cadre de la mobilisation sociale pour la SSME, édition 2018 couplée à la 8e SAV. A cet effet, les gouverneurs ont été appelés à organiser des journées provinciales de mobilisation sociale au cours desquelles participeront les administrateurs communaux, les responsables de l’enseignement au niveau des communes et d’autres acteurs de différents secteurs de la vie nationale. Après la mobilisation provinciale, il y aura la mobilisation communale qui réunira les titulaires des centres de santé, les chefs de zone, les chefs collinaires,  bref, tous ceux qui pourraient contribuer à transmettre l’information de façon que la campagne de la SSME soit une réussite. Pour l’administration de la vitamine A, l’on s’attend à un effectif de 1 753 093 enfants. Pour l’albendazole qui sera administré aux enfants d’une année à 14 ans, l’on s’attend à 4 467 384 d’effectifs Pour l’albendazole à administrer aux femmes enceintes, dont la grossesse est de trois à neuf mois, l’effectif est de 273 067. Il y aura des vaccins qui feront l’objet de rattrapage pour les enfants qui n’avaient pas répondu au rendez-vous de vaccination dans le système de calendrier de routine. Il s’agit des enfants âgés de 18  à 23 mois. La déléguée du représentant de l’Unicef au Burundi, Farellia Tahina, a précisé, quant à elle, que la vaccination n’est ni une faveur, ni un privilège que seuls certains enfants chanceux devraient recevoir, mais un droit qui doit être satisfait pour tout enfant au Burundi.  Elle a souligné que tous les partenaires du système des Nations unies, les ONG, la société civile, etc… sont aux côtés du Burundi pour relever le défi d’atteindre chaque enfant burundais par les activités à haut impact. 

MASTA SHABANI 

Ouvrir