Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EDUCATION> Préparatifs des examens de fin d’année

Ils vont bon train

IMG 5825La  rédaction du journal Le Renouveau a visité, le mercredi 13 juin 2018, le lycée du lac Tanganyika pour constater l’état des préparatifs des examens de fin d’année. Ils vont bon train. 

 

Le directeur du lycée du lac Tanganyika, Aloys Nimbona, a informé que ladite école a reçu des livres contenant le programme du 3e trimestre tardivement surtout pour la classe de seconde post-fondandale. Face à ce retard, M. Nimbona a fait savoir que l’école a favorisé  les cours à examens d’Etat afin de terminer les programmes car le non achèvement de ces derniers handicape la réussite des  élèves dans la classe suivante.« Cette décision n’émane pas du ministère de l’Education mais de l’école qui a jugé nécessaire de faire avancer les élèves ayant terminé les cours d’options»,  a-t-il précisé. A titre d’exemple, a dit le directeur du lycée du lac Tanganyika, en section des sciences on a privillégié les mathématiques, la physique, la chimie, etc ; en section des langues, le francais, le kirundi, l’anglais, le Kiswahili, etc ;  en section économique, la comptabilité générale, la comptabilité analytique, etc.Les finalistes de l’ancien système ont déjà commencé les examens pour gagner le temps de se préparer à l’examen d’Etat. Selon M. Nimbona, les élèves du fondantal et du post-fondamental quant à eux, sont en cours de semaine d’intégration c'est-à-dire que c’est un système d’évaluation ou encore une sorte de révision qui précède la période des examens pour évaluer les compétences des élèves.  C’est une évaluation qui consiste à  travailler en groupe  et individuellement pour  favoriser la réussite des élèves. M. Nimbona a indiqué que les résultats des premiers trimestres sont satisfaisants.  Le taux de réussite de l’école était de 60% au 1er trimestre, de 68 % au 2e trimestre. Le direteur du lycée du lac Tanganyika a ajouté qu’il doit faire le suivi des professeurs  afin qu’ils terminent les programmes, encadrer des enfants et leur prodiguer des conseils.  Il a ajouté que cette école connaît un  défi de manque de six enseignants à cause des départs qui ne sont pas encore remplacés. 

EZECHIEL MISIGARO, SONIA BUSOGORO (STAGIAIRE)

Ouvrir