Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Atelier media > Journée mondiale du donneur de sang

Elle sera célébrée au chef lieu de la province de Bubanza le 14 juin de cette année

 

DSC08212Le CNTS (Centre national de transfusion sanguine) a organisé le lundi 11 juin 2018 un atelier média pour préparer la Journée mondiale du donneur de sang. Au Burundi, cette journée sera célébrée au chef lieu de la province de Bubanza le 14 juin 2018. 

 

Dans son mot liminaire, le directeur général du CNTS, Jean Bosco Nduwarugira a fait savoir que chaque année, le Burundi se joint aux autres pays pour célébrer la Journée mondiale du donneur de sang le 14 juin. Cette année, ladite journée a pour thème: « Le don de sang en tant qu’acte de solidarité ».  Dr Nduwarugira a indiqué que la Journée mondiale du donneur de sang instaurée en 2004 à l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a pour objectif de promouvoir les valeurs éthiques du don de sang (bénévolat, volontariat, anonymat). Cette date correspond à celle de la naissance de Karl Landsteiner, médecin et biologiste autrichien qui a découvert le système ABO des groupes sanguins. Cette manifestation vise à sensibiliser les populations sur la nécessité de faire un don de sang régulièrement pour garantir sa disponibilité et ses produits pour les patients qui en ont besoin.Le directeur général du CNTS a précisé que la Journée du donneur de sang est à la fois une journée de réflexion et une occasion de remercier tous les donneurs de sang volontaires et réguliers dans le monde. Il a rappelé que toute personne peut aider à sauver des vies soit en devenant donneur régulier soit, si c’est impossible pour des raisons médicales, en apportant de l’aide comme bénévole les jours de collecte de sang. 

Les catégories qui ont plus besoin de sang au Burundi

Dr Nduwarugira a laissé entendre qu’au Burundi, les situations qui exigent le sang ne sont pas minimes. Le rapport de 2016 sur l’activité du CNTS a montré que ce sont les enfants de moins de cinq ans et les femmes entre 15 et 44 ans (en âge de procréer) qui sont les plus consommateurs de sang. C’est pour cette raison qu’il a rappelé  que toute personne ayant un âge compris entre 17 et 60 ans pesant au moins 50 kg et plus peut donner de son  sang pour sauver une vie. Il a terminé son propos en invitant tout un chacun à venir prendre part aux cérémonies de la célébration de la journée mondial du donneur de sang qui auront lieu le 14 juin 2018 au chef-lieu de la province de Bubanza.Signalons qu’à cette même occasion, le CNTS a organisé le 13 juin de cette année, la journée portes ouvertes au sein de ce centre.     

ROSE MPEKERIMANA

Ouvrir