Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE ITABA > Descente de la Première dame

Elle invite la communauté des Batwa de Kibogoye à travailler en association pour améliorer leurs habitations

 

DSC 1743Le mardi 9 janvier 2018, la Première dame,  Denise Nkurunziza, a effectué une descente sur la colline Kibogoye dans la commune Itaba en province de Gitega. Elle a visité la communauté des Batwa habitant cette colline et les a encouragés à se regrouper dans des associations et à améliorer leurs habitations.  

 

Deux tonnes et demi de riz, deux cents houes, cent pagnes et cinquante cartons de savons, c’est le panier d’aides dont s’était munie la Première dame du pays, Denise Nkurunziza, lors de sa visite aux Batwa de la commune Itaba en province de Gitega, le mardi 9 janvier 2018. Cette assistance a été accordée à cent ménages de Batwa habitant la colline Kibogoye.Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province de Gitega, Venant Manirambona, a souhaité la bienvenue à l’épouse du chef de l’Etat et a fait entendre que la communauté des Batwa de la colline Kibogoye est favorisée par rapport aux autres Batwa, car elle dispose de la propriété, même si beaucoup d’entre eux n’ont pas de maisons. Il a en effet plaidé pour eux et leur a demandé de ne pas vendre le riz, les pagnes et les houes que la Première dame venait de leur donner.Quant à la Première dame, elle leur a dit qu’elle était venue avant tout pour leur souhaiter les meilleurs vœux du Nouvel an. Et d’ajouter qu’elle a entendu dire qu’il y a certains Batwa de la commune Itaba qui vivent dans de mauvaises conditions surtout matérielles. « Je suis venue pour constater moi-même votre situation pour qu’on puisse, ensemble, se donner des conseils en vue d’améliorer vos conditions de vie. Je viens aussi vous dire qu’on vous aime. Que même si on tarde à venir vous voir, on vous tient à cœur », a dit Denise Nkurunziza.L’épouse du chef de l’Etat a vivement remercié tous ceux qui, de près ou de loin, s’investissent dans la sensibilisation des Batwa à se regrouper dans des associations. Pour elle, il y en a beaucoup qui meurent à cause de l’ignorance. 

Tout viendra de vous-mêmes

« Je ne vous ai pas seulement apporté des habits et des houes, mais je voudrais aussi vous donner quelques conseils. J’ai visité votre camp et j’ai constaté avec amertume qu’il y a certains parmi vous qui habitent dans de véritables paillotes. C’est déplorable, vu le pas en développement déjà franchi par le Burundi et ça ne va pas continuer comme ça. J’espère que quand je reviendrai, je vous trouverai dans des habitations décentes et, sachez bien, tout viendra de vous-mêmes. On vous aidera mais, montrez d’abord votre volonté et votre engagement», a fait entendre Mme Nkurunziza.L’épouse du chef de l’Etat leur a rappelé que l’union fait la force et leur a demandé de s’atteler au travail. Elle les encouragés à se regrouper en associations et les a exhortés à s’entraider dans la fabrication des briques pour se construire de belles maisons, où les parents ont leurs chambres et les enfants les leurs, afin de quitter les paillotes qu'ils habitent. En ce qui la concerne, Denise Nkurunziza a promis de plaider pour eux pour qu'ils aient des tôles et de revenir les voir. « Quand vous habiterez de belles maisons, vous aurez une bonne santé. Ce pagne restera propre et ce riz ne s’avariera pas rapidement  », a-t-elle ajouté.Mme Nkurunziza n’a pas néanmoins manqué de saluer la bonne initiative des Batwa de la colline Kibogoye qui forment des associations et travaillent ensemble. Elle les a enfin appelés à s’aimer les uns les autres et éviter tout différend.

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir