Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EDUCATION> Point de presse sur l’état d’avancement des travaux de la commission chargée de l’examen d’Etat 2017

«Un autre et similaire examen d’Etat sera organisé pour des élèves dont les copies ont été égarées»

0a02La commission chargée de l’organisation de l’examen d’Etat session 2017 a organisé un point de presse le samedi 02 décembre 2017. Elle a porté à la connaissance du public qu’un autre examen similaire sera organisé à l’intension des élèves de la DPE Ruyigi dont les copies ont disparues.  


Le directeur du bureau des évaluations du système éducation et superviseur de la commission chargée de l’examen d’Etat, Patrice Manengeri a fait savoir que la publication des résultats de l’examen d’Etat semble prendre du temps pour deux raisons majeurs. Il s’agit notamment de l’accroissement des effectifs des candidats. « Quarante- cinq-mille neuf cent quarante cinq                (45 945) candidats qui désirent obtenir un diplôme d’Etat se sont présentés à l’examen d’Etat session 2017, soit un accroissement de plus de 7000 candidats par rapport aux candidats de 2016. En outre, certaines écoles d’un centre de passation de la DPE Ruyigi n’ont pas reçu les copies de leurs élèves», a-t-il expliqué. 


Les enquêtes continuent pour établir les responsabilités

 Les copies qui ont disparu sont celles de 52 élèves de la section électronique et 72 élèves de la section lettre moderne. M. Manengeri a indiqué que la commission a constaté la disparition de toutes ces copies entre la phase de passation et la phase de correction. « Les recherches pour les retrouver ont été vaines. Les enquêtes sont en cours par les services compétents afin d’établir les responsabilités. Etant entendu que ces écoles ne devraient pas être victimes de ce sabotage, un autre et similaire examen sera organisé à leur intention», a-t-il dit. Il a promis que deux semaines de révision leur seront accordées par rapport à la date de passation qui  leur sera communiquée dans les meilleurs délais. Il a invité les concernés à commencer à s’y préparer.Répondant aux questions des journalistes, Patrice Manengeri a souligné que dès qu’on a constaté qu’il y avait des copies qui avaient  disparu les recherches ont été entamées mais les copies n’ont pas été retrouvées. Il a souligné que l’autorité hiérarchique a été saisie et que les recherches continuent.

Grace-Divine Gahimbare

Ouvrir