Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TGI NTAHANGWA> Visite du Premier vice-président de la République

Pour montrer à l’opinion que la justice burundaise est à l’œuvre

0ab2Le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo a effectué le jeudi 23 novembre 2017, une visite de travail au Tribunal de grande instance en commune Ntahangwa et son parquet. Il a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de montrer à l’opinion nationale et internationale que la justice burundaise est à l’oeuvre.


A la fin de cette visite qui a été marquée par l’assistance aux audiences publiques par le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo, ce dernier a indiqué que ladite visite était organisée dans le cadre de montrer à l’opinion tant nationale qu’internationale,  que les instances judiciaires burundaises sont au travail. Il a signalé que la justice est rendue au Burundi. Il a dit qu’il était également venu pour constater que les justiciables sont assistés par leurs avocats. Selon lui, l’assistance d’un justiciable par un avocat fait que personne dans le procès ne peut être lésé arguant que ses prétentions ne sont pas prises en considération par la juridiction.M.Sindimwo a dit qu’il a trouvé que les travaux quotidiens de cette juridiction vont bon train. En effet, il a félicité la magistrature débout de cette juridiction. Cette autorité a informé qu’il a constaté un pas très remarquable. D’après lui, seize dossiers sur les vingt prévus par magistrat  par mois ont été clôturés. Il s’est basé sur le total des dossiers clôturés en ce mois et sur le nombre de magistrats dont dispose ledit parquet. Concernant la magistrature assise, il a dit que le constat a été que trois sur six dossiers ont été clôturés.

Respect de l’équilibre de genre dans l’affectation des magistrats

Néanmoins, le Premier vice-président de la république du Burundi a signalé que le Tribunal de grande instance et son parquet de la République près la commune Ntahangwa connaît beaucoup d’arriérés de dossiers. Il a donné l’exemple de ce genre de dossiers pénaux qui s’élèvent au nombre de 1 740. « Cela est lié au fait que le ressort judiciaire de cette juridiction est très vaste », a-t-il mentionné. Pour cela, il a invité cette instance judiciaire à faire son mieux pour liquider rapidement ces dossiers. M.Sindimwo a appelé le ministère de la Justice à appliquer le respect de l’équilibre de genre dans l’affectation des magistrats pour éviter quelques perturbations de fonctionnement. Il a renseigné que le Tribunal de grande instance en commune Ntahangwa et son parquet comptent plus de femmes que d’hommes. « Il arrive des cas où la plupart de ces femmes partent en congé de maternité. De tels cas ralentissent alors les activités de la juridiction », a expliqué le Premier vice-président de la République. M.Sindimwo a indiqué que ce travail va continuer dans d’autres juridictions du pays pour soutenir que la justice soit rendue dans l’intérêt des justiciables. Cette activité a été marquée par l’assistance aux audiences publiques tant civiles   que pénales au sein de cette juridiction. 

Vincent Mbonihankuye

Ouvrir