Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE MUHA> Moralisation des natifs par le chef de l’Etat

Faire connaître l’histoire et l’indépendance du Burundi

0a203Une séance de moralisation a été organisée, le vendredi 17 novembre 2017, à l’endroit des natifs de la commune Muha en mairie de Bujumbura par  le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza.  C’était dans  le but principal de faire bien comprendre l’histoire et l’indépendance de notre pays aux natifs de Muha.

Dans son mot d’accueil, le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, a d’abord indiqué que récemment la commune Muha était une commune source  de  différentes causes de perturbation de la sécurité dans la ville de Bujumbura. M. Mbonimpa a ajouté qu’actuellement la sécurité est bonne dans toute la commune, même si quelques fois il s’observe des petits problèmes dans différentes zones de ladite commune. Et cela est dû au travail en synergie entre l’administration, les forces de l’ordre et de sécurité, la justice ainsi que les comités mixtes de sécurité qui ne cessent de  collaborer pour assurer la paix et la sécurité des biens et des personnes.Le maire de la ville de Bujumbura a en remercié très vivement le chef de l’Etat pour avoir rendu visite aux habitants de la commune Muha et leur donner  des conseils comme il le fait dans les autres communes. « Cela montre l’amour que le chef de l’Etat a envers ses compatriotes », a affirmé M. Mbonimpa. Ce dernier a clôturé son mot en demandant à tous les natifs de Muha présents, d’écouter très attentivement tous les conseils et instructions  qui seront donnés par le président de la République au cours de cette rencontre.Après cette séance de moralisation qui s’est tenue à huis clos, le porte-parole adjoint du président de la république du Burundi, Alain Diomède Nzeyimana, a indiqué que les enseignements donnés par le chef de l’Etat étaient centrés sur la connaissance de l’histoire et de l’indépendance du Burundi. A propos de l’histoire de notre pays, M. Nzeyimana a indiqué que le chef de l’Etat  a  dit qu’il faut que chaque Burundais puisse connaître l’histoire de son pays. Parlant  de la colonisation et de l’indépendance, il a signalé que le président de la République a rappelé que chaque fois qu’il y a des élections au Burundi, il y a toujours des troubles qui surgissent comme si les gens ont toujours peur des élections et veulent ensuite la mise en place des gouvernements de transition.
« Seuls les Burundais doivent s’unir pour trouver des solutions aux différents problèmes burundais »M.Nzeyimana a également mentionné que le chef de l’Etat a précisé qu’en tant que citoyens, les Burundais doivent se mettre ensemble pour trouver des solutions à leurs problèmes. Ceci vaut pour les problèmes politiques, économiques et autres. M.Nzeyimana a dit que le chef de l’Etat a informé que le gouvernement du Burundi vient de lancer des projets d’exploitation des terres rares et d’or. « Donc, c’est pour vous dire que notre cher pays n’est pas pauvre, seulement, nous avons besoin de changer de mentalités afin de savoir comment gérer notre richesse », a poursuivi  M. Nzeyimana. Il a aussi précisé qu’à titre d’exemple,  le chef de l’Etat a signalé que nos ancêtres  comme le roi Mwezi Gisabo et d’autres  nous ont laissé un bon pays bien organisé. Le chef de l’Etat a demandé aux natifs un de faire de même plus tard, ils puissent lèguer à leurs enfants un beau pays.
Avit Ndayiragije

Ouvrir