Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE> Audience accordée au Représentant Résident de la Bad au Burundi

La Banque va continuer à exécuter les projets en cours et en initier d’autres

 

Le mardi 10 octobre 2017, le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience le Représentant résident de la Banque africaine de développement (Bad) qui venait lui faire ses adieux car son mandat touche à sa fin. Il rassure que la Bad va continuer l’exécution des projets en cours et même initier d’autres. 

 

DSC 2554A la sortie de l’audience, le Représentant résident de la Bad au Burundi, Joël Tokindang, a rapporté à la presse qu’il était venu au Président de la République après ses six ans de mission au Burundi mais que la Bad va rester. « Je viens de rencontrer le président de la République burundaise juste pour lui présenter mes adieux car après avoir passé six ans, il est temps d’aller vers d’autres horizons. Mais j’ai assuré au président de la République que la Bad va rester, que nous allons continuer nos activités comme par le passé, dans les moments difficiles où nous avons essayé de travailler et de rester aux côtés des Burundais. Nous allons continuer l’aide », a-t-il indiqué. Et d’ajouter qu’au cours de leur entretien, ils ont fait l’état des lieux des projets déjà réalisés et ceux en cours ; ce que le président Nkurunziza a, en général, apprécié. 

Les projets en cours vont continuer

M. Tokindang a fait entendre que les projets importants en cours vont continuer. C’est le cas des châteaux d’eau à Kayanza, Ngozi et Muyinga qui pourront être inaugurés vers la fin de l’année. Et de dire encore qu’en perspective, ils ont à réaliser la deuxième phase du projet Bugesera pour l’irrigation collinaire et l’aménagement des marais dans les régions nord. « Nous essayons de continuer ce que nous avons et nous allons faire chemin avec de nouveaux projets de telles sortes qu’on puisse quitter Bujumbura à Nyanza-Lac sans difficulté car la route est détériorée, il faudra y penser », a souligné Tokindang.  Pour ce cadre de la Bad, d’autres projets qui feront objets de plaidoirie sont notamment celui concernant le port de Bujumbura ; celui de la  redynamisation des lacs intérieurs. Pour lui, il faut avoir des ports navigables pouvant accueillir des bâteaux commerciaux et/ou de plaisance y compris la sécurité de navigation dans ces ports.    Dans le domaine de l’agriculture, la Bad va continuer d’appuyer la région du nord. Il y aura également de nouveaux projets dans le domaine de l’eau surtout dans les provinces de Bubanza et Kirundo. 
Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir