Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

UB>Ecole doctorale a été inaugurée

Elle vient coiffer la réforme BMD entamée depuis quelques années

DSC 0331Le directeur de l’école doctorale de l’Universié du Burundi (UB) Juma Shabani, dans son exposé, au cours de la semaine de l’université, a laissé entendre que cette dernière vient dans le cadre des réformes BMD (baccalauréat-master-doctorat). Une école qui vient pour assurer la relève académique à l’UB et dans d’autres établissements d’enseignement supérieur au Burundi, pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable à travers les priorités nationales de développement.

Dans son exposé, le directeur de l’école doctorale à l’UB, professeur Juma Shabani a fait savoir que le concept de l’école doctorale vient de la réforme BMD. Une réforme initiée pour créer un espace commun de l’enseignement supérieur dans le monde. Depuis quelques années, le Burundi est en train de mettre en œuvre cette réforme qui s’est donné un certain nombre d’objectifs. M. Shabani a indiqué que ces derniers sont entre autres l’utilisation des crédits académiques mais aussi d’une mobilité accrue des étudiants pour bénéficier des expertises disponibles dans d’autres pays. Il s’agit également de la solidarité entre les universitaires où les étudiants seront encadrés non seulement par des enseignants du Burundi mais aussi de partout dans le monde. L’autre principe que le professeur Shabani a souligné, c’est l’utilisation accrue des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour pouvoir bénéficier de différents partenariats à travers l’intégration de l’UB dans des réseaux de recherche pour le développement, y compris les réseaux virtuels.

Faire face au monde moderne

La société moderne vit dans une économie du savoir et est caractérisée par des évolutions très rapides de connaissances, de compétence, de technologies et de l’utilisation de tout cela dans le développement. C’est cette réalité qui a conduit les universités à renouveler leurs missions. Parmi ces missions, Juma Shabani a insisté sur la formation des ressources humaines de haut niveau dans les domaines prioritaires pour le développement du pays. L’autre mission de l’école doctorale au Burundi, c’est la création des nouvelles connaissances à travers la recherche et l’innovation qui peuvent soutenir la mise en œuvre du programme de développement national vers l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD).Le directeur de l’école doctorale de l’université du Burundi a souligné la nécessité de nouer des partenariats avec d’autres universités du monde. 
Dans le cadre de l’accès à la documentation Comme il l’a fait remarquer, il faut une bibliothèque virtuelle interconnectée à d’autres bibliothèques du monde. Mais aussi l’école doctorale doit nouer des relations de partenariat avec des maisons d’éditions  gérant des revues internationales indexées dans des bases de données internationales, cela parce que pour obtenir un doctorat, un étudiant doit publier au moins deux articles dans une revue internationale. Juma Shabani a laissé entendre que l’université du Burundi a déjà noué un partenariat avec une maison d’édition américaine responsable de la gestion d’une trentaine de revues internationales. Cette maison a accepté de former les enseignants et étudiants de l’école doctorale de l’université du Burundi, surtout sur les exigences de publications vers le doctorat.
Amédée Habimana

Ouvrir