Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNIQUE DE PRESSE> Ministère des Relations extérieures et de la coopération internationale

Le nouveau représentant de l’Unicef au Burundi, Jeremy Hopkins, présente sa lettre d’accréditation au ministre, Ambassadeur Alain Aimé Nyamitwe

 

nyamitweLe nouveau Représentant de l’UNICEF au Burundi, Jeremy Hopkins, a présenté le 02 août 2017 sa lettre d’accréditation au Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Monsieur l’Ambassadeur Alain Aimé Nyamitwe, prenant ainsi officiellement ses fonctions.

A cette occasion, M. Hopkins a réaffirmé la volonté et l’engagement de l’Unicef à continuer à oeuvrer auprès du Gouvernement de la République du Burundi et de ses partenaires en faveur de l’amélioration de la situation des enfants et des femmes du Burundi, en particulier des plus vulnérables, dans le cadre du Plan de Coopération 2010-2018 signé entre le Gouvernement et l’Unicef.« C’est un grand plaisir pour moi d’être ici au Burundi et d’être reçu aussi chaleureusement par le Gouvernement. Je suis impatient de travailler avec le gouvernement et les partenaires pour remplir les droits de l'enfant », a dit Jeremy Hopkins.Avant sa nomination au Burundi, M. Hopkins a assumé le poste de Représentant adjoint au bureau de l’Unicef en Somalie basé à Nairobi depuis 2015, après avoir occupé le poste de Représentant adjoint de l’Unicef au Yémen de 2011 à 2015. Antérieurement, il a occupé le même poste en République Centre Africaine. Précédemment, il a servi en tant que Spécialiste de la protection de l’enfance au bureau de l’Unicef au Mozambique de 2005 à 2008. Il a rejoint l’Unicef en 2002 en tant qu’Administrateur de programme de l’Unicef basé en Somalie où il a travaillé jusqu’en 2005. Avant cela, il a travaillé avec le Pam en Somalie.De nationalité britannique, M. Hopkins est titulaire d’une Maîtrise en études du développement de l’Université de Londres et d’une Maîtrise en arabe et anthropologie sociale de l’Université d’Edimbourg au Royaume Uni.

Ouvrir