Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Première vice- présidence de la république > Audience accordée à l’envoyée spéciale des Pays-Bas dans la région de Grands-Lacs

Elle était porteuse de deux messages

 

DSC 0543Le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo, a reçu en audience, le mercredi 9 août 2017, l’envoyée spéciale des Pays-Bas au Burundi, Katya Lasseur. Elle est porteuse de deux messages et elle a indiqué que son pays va continuer à soutenir le Burundi dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, etc. 

 

A la sortie de l’audience, Mme Lasseur a indiqué à la presse qu’elle a eu un entretien ouvert et franc avec le Premier vice président de la République sur les relations bilatérales entre le Burundi et les Pays-Bas.  Selon elle, les échanges ont été centrés, en particulier, sur le dialogue interburundais mené par la sous-région sous la facilitation de l’ancien  président tanzanien, Mkapa. Elle a également indiqué qu’ils se sont aussi concentrés sur la situation au Burundi. Elle a aussi présenté le message de son gouvernement  qui était que les Pays-Bas restent aux côtés des Burundais avec le programme de développement en dépensant environ quarante millions d’euros par an dans les secteurs de santé, de l’agriculture, etc. Mme Lasseur indique qu’en tant qu’envoyée spéciale, sa mission est de faire avancer le processus politique et d’essayer de trouver, avec les partenaires internationaux et tous les Burundais concernés, une sortie de crise par la voie du dialogue. Selon le porte-parole du Premier vice -président de la République, Evelyne Maniragaba, Mme. Lassseur était porteuse d’un message  qui dit que son gouvernement s’est engagé à continuer à soutenir le Burundi dans différentes secteurs de développement dont la santé, l’agriculture, etc. L’autre message stipulait que son gouvernement soutient le dialogue interburundais d’Arusha et qu’il souhaite que ce dialogue prenne fin afin que tous les hommes politiques puissent bien se préparer pour les élections de 2020.  Selon Mme Maniragaba,  le premier vice-président de la République a, à son tour, apprécié la façon dont les Pays-Bas collaborent avec les Burundais et leur a aussi remercié  d’ avoir continué à soutenir le Burundi même au cours de l’année 2015. Il a aussi  indiqué que  le gouvernement du Burundi soutient toujours le dialogue interburundais d’Arusha comme d’habitude.  
ASTERE NDUWAMUNGU

Ouvrir