Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE > Lancement de l’atelier d’échange à l’intention des partenaires sociaux

Mettre la performance, l’administration au service des citoyens

 

DSC 1117Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de gestion des performances dans le secteur public, le ministère de la Fonction publique, du travail et de l’emploi en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a organisé un atelier d’information et d’échange à l’intention des partenaires sociaux. C’est dans le souci de permettre à ces derniers de s’imprégner du contenu de ladite politique pour ensuite donner des avis et considérations pour sa meilleure mise en œuvre.

 

Le secrétaire exécutif permanent de la réforme de l’administration publique, Charles Berahino qui a représenté le ministre de la Fonction publique, du travail et de l’emploi, a procédé, le jeudi 15 juin 2017, au lancement d’un atelier d’information et d’échange à l’intention des partenaires sociaux sur la politique de gestion des performances dans le secteur public.
Il a, dans son discours de circonstance, laissé entendre que le Burundi a toujours eu le souci de l’efficacité et de l’efficience de ses services publics. Les plans décennaux et quinquennaux, la Vision 2025 et les Cadres stratégiques de croissance et de lutte contre la pauvreté (CSLP I et II) sont des illustrations de cette préoccupation. Il a ajouté que le gouvernement du Burundi ne s’est pas arrêté là. Il a adopté, en 2012, le programme national de réforme de l’administration publique (PNRA) avec comme objectif d’asseoir une administration publique qualifiée, performante, responsable, orientée vers l’intérêt général et le service à la citoyenneté qui s’articule sur quatre axes. Il s’agit de la restauration de la capacité de conception et de coordination du gouvernement, de la restauration des principes de gestion des agents publics autour des valeurs d’équité, de performance et de transparence, de mettre la performance, l’administration au service des citoyens et enfin de créer les conditions de développement des technologies de l’information et de la communication dans l’administration.
Avec l’adoption du PNRA, le Burundi s’est résolument engagé dans l’approche de la gestion axée sur la performance, les résultats et le service au citoyen. Il veut également s’adjoindre aux bonnes pratiques de l’ensemble des pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est. De plus, le gouvernement du Burundi a adopté, lors du Conseil des ministres du 22 mai 2014, « la politique de gestion des performances dans le secteur public». Un mandat a été confié à l’Ecole nationale d’administration pour former tous les hauts cadres de l’administration publique, qu’elle soit centrale, déconcentrée ou décentralisée et de les accompagner dans la mise en œuvre de la politique de gestion des performances dans les différentes institutions ou services par voie d’un coaching permanent.
Ce coaching consiste à aider les institutions à élaborer des plans stratégiques sectoriels qui vont permettre de mettre en place des plans annuels de travail et par après les contrats de performances institutionnelles et individuelles.
Il n’a pas manqué de rappeler certaines étapes-clés déjà franchies dans la mise en œuvre de la politique de gestion des performances dans le secteur public. C’est là qu’il a cité la formation de cinq cadres par ministère sur la politique de gestion des performances dans le secteur public et ses outils de mise en œuvre, la mise en place des comités ministériels de gestion des performances dans tous les ministères, la formation de tous les comités ministériels sur la politique de gestion des performances dans le secteur public et ses outils de mise en œuvre, l’élaboration et la multiplication du guide de gestion des performances dans le secteur public et ses outils de mise en œuvre ainsi que la signature des contrats de gestion des performances institutionnelles au ministère de la Fonction publique, du travail et de l’emploi.
Masta Shabani

Ouvrir