Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

17 mai 2017> Journée mondiale des télécommunications et de la Société de l’information


Le déploiement des infrastructures des télécommunications, une réalité au Burundi

 

Le mercredi 17 mai 2017, le monde entier célèbre la Journée mondiale des télécommunications et la Société de l’information sous le thème « le Méga-donnée pour le Méga-impact »

Pour le cas du Burundi, la célébration de cette journée s’inscrit dans le contexte d’amélioration des infrastructures des télécommunications et elle sera célébrée le vendredi 19 mai 2017. C’est une fierté pour le pays qui décidément entend trouver définitivement les solutions à la fracture numérique. Cela est témoigné par la réalisation des projets de construction des infrastructures des télécommunications à fibre optique et la mutation de l’ancien système de communication analogique vers le nouveau système numérique pour le cas de la radiodiffusion télévisuelle.
Tenez, dans le but de développer le secteur des télécommunications, le gouvernement a mis la priorité dans la modernisation de ses infrastructures de télécommunication surtout la mise en place des infrastructures à fibre optique. Des projets comme la construction de la Dorsale nationale à fibre optique, du Réseau métropolitain de la ville de Bujumbura, et du Réseau de communication du gouvernement sont en cours de réalisation.
Le projet de Dorsale nationale ou « Burundi backbone System » (BBS) permet la mise en place d’un Réseau de transport national à fibre optique. Ce réseau permet la connexion du Burundi à l’International via les câbles sous marins. Il est prévu que toutes les provinces du pays soient connectées. Cette infrastructure sert d’intermédiaire à la fourniture d’un service de location de liaisons Large Bande nationales et internationales. Tout cela, dans les conditions normales devrait conduire à la réduction des coûts des télécommunications et augmenter la couverture nationale.
Le Réseau métropolitain de Bujumbura, quant à lui, a un objectif de construire un réseau métropolitain à fibre optique dans la ville de Bujumbura. Le troisième projet est celui du Réseau de communication du gouvernement. C’est un réseau qui vise à doter le gouvernement d’un système de communication moderne et efficace. Il constitue une plate-forme technique d’échange d’information à travers un Réseau virtuel privé pour le gouvernement. Il constitue une plate-forme plus sécurisée d’échange des données, ce qui permet l’amélioration de la performance des services publics.
L’objectif de déploiement de ces infrastructures est de favoriser le développement des Technologies de l’information et de la communication (Tic), fondement de développement. Sans l’existence de ces technologies, il n’y aura pas de croissance économique. Les outils de communication électroniques comme la radio, la télévision, le téléphone, le fax, l’internet répondent aujourd’hui aux besoins cruciaux de communication, facteurs de développement des peuples. L’appropriation de l’importance des Tic dans leur utilisation rationnelle devrait rester le mot d’ordre de tous les citoyens.


Nathan Ntahondi

Journal Ubumwe

Ouvrir