Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RN9> Travaux d’extension du pont sur la rivière Kinyankonge

Pour protéger les infrastructures environnantes

 

DSC 0256La Route nationale N° 9 (RN9) qui relie les provinces de Bujumbura et Bubanza est barrée au niveau de Kukanga. C’est suite aux travaux d’extension du pont sur la rivière Kinyankonge afin de pouvoir protéger les infrastructures environnantes des eaux qui les envahissaient souvent. Les travaux vont durer quatre mois, c’est-à-dire à partir du mois d’octobre 2016 à février 2017

 

La Route nationale N° 9 reliant Bujumbura et Bubanza est barrée au niveau de Kukanga, à quelques centaines de mètres du lieu communément appelé « main d’œuvre ». Cela est dû aux travaux d’extension du pont sur la rivère Kinyankonge. Cela a été constaté par Le Renouveau du Burundi le vendredi 6 janvier 2017.
Sur ce pont, les travaux consistaient à construire le dalot. Comme l’a indiqué le contrôleur des travaux, Etienne Nkurunziza, la buse de ce pont était étroite. Les eaux en provenance du site communément appelé « Iwabo w’abantu », passant par Carama et qui empruntaient cette voie venaient en grande quantité et ne parvenaient pas à passer toutes dans cette buse qui était étroite.
Une partie de ces eaux passait au-dessus du pont, envahissant alors les infrastructures environnantes. Comme nous l’avons constaté, certaines maisons de part et d’autre de cette rivière ont été envahies et démolies par les eaux qui ont débordé provenant de cette rivière. Les travaux en cours consistent à élargir les dimensions de ce pont et son bas pour permettre aux eaux de continuer leur parcours normal même si elles viennent en grande quantité.

Le délai des travaux sera respecté

Les travaux ont un délai d’exécution de quatre mois, c’est-à-dire à partir du mois d’octobre 2016 jusqu’à février 2017. Les travaux vont bon train, le délai fixé sera respecté, a fait savoir M.Nkurunziza. Actuellement, les véhicules en provenance et ceux se rendant à Bubanza sont obligés de dévier pour passer tout près du marché de Kinama. Il sied de noter que les travaux sont en train d’être exécutés par le projet d’urgence pour la résilience des infrastructures (Puri) et l’entreprise de construction Etrac (Entreprise des travaux de construction).
Martin Karabagega

Ouvrir