Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

LUTTE CONTRE le COVID-19> La part des enseignants

Certains habitants de Bujumbura sont encore sous informés sur les moyens de prévention et les symptômes de la pandémie du Covid-19. Les enseignants ont un rôle considérable dans la lutte contre cette maladie du fait que le message qu’ils transmettent aux élèves sur cette pandémie peut arriver facilement à leurs parents.julien

Depuis la déclaration de la pandémie du Covid-19, le ministère en charge de la santé publique a pris toutes les mesures nécessaires de prévention de cette maladie. Dans un constat du quotidien « Le Renouveau », certains habitants de Bujumbura sont encore sous informés même si les médias et le gouvernement ne cessent pas d’instruire et de donner toutes les informations sur les moyens efficaces de lutte contre cette pandémie. Certains gens reçoivent des informations sur le Covid-19 mais ignorent les mesures de prévention.Dans les écoles, les enseignants ont un grand rôle dans la lutte contre cette pandémie. Il est évident que les enfants respectent et gardent de plus en plus les instructions de leurs enseignants plus que n’importe quelle autre personne. Les élèves peuvent aider à transmettre facilement le message à un  grand nombre de gens. Lorsqu’un élève qui a eu des informations sur les moyens de transmission d’une maladie voit par exemple son parent ou une personne qui viole la mesure de prévention, l’enfant réagit directement disant que son enseignant lui a enseigné qu’il est interdit de faire cela.Les enseignants peuvent aider à transmettre le message à un  grand nombre de gens en passant par les élèves. Souvent, lorsque les élèves arrivent à la maison, ils ont l’habitude de raconter à leurs parents et amis ce que leurs maîtres leur ont enseigné. Par exemple, dans une visite du jeudi 23 avril 2020 en zone Gihosha à l’école la Sagesse, le maître responsable de cette école, Emile Ntahintirije a affirmé que le message transmis chaque fois aux élèves de cette école a donné un bon fruit. « Tous nos élèves se sont déjà mis en tête qu’ils doivent se laver les mains chaque moment et éviter de se toucher. Ce qui prouve également que le message transmis chaque fois aux élèves est retransmis à leurs parents est que la grande partie de nos élèves détiennent des produits désinfectants achetés par leurs parents», a-t-il précisé.Il faut que les directeurs des écoles en général et les enseignants en particulier disponibilisent tous les jours du temps pour rappeler aux élèves tout ce qui est en rapport avec le Covid-19 ; c’est-à-dire, les messages en rapport avec les moyens de prévention et les symptômes de cette pandémie selon les instructions du ministère en charge de la santé publique.

JULIEN NZAMBIMANA

Ouvrir