Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SOCIETE > Impact des tapages de quelques confessions religieuses sur l’entourage

Dans différents quartiers de la municipalité de Bujumbura, quelque confessions religieuses organisent des cellules de prière pendant les heures de travail. Les fidèles de ces confessions  utilisent des instruments musicaux. Cela perturbe d’autres activités de l’entourage. Il est demandé aux  administratifs à la base de bien réglementer les activités de ces confessions religieuses afin de respecter le travail des autres.


Dans les quartiers II et X de la Zone urbaine de Ngagara, des confessions religieuses organisent des cellules de prière pendant les heures de travail. A côté de ces dernières se trouvent des ménages où il y a de petits enfants qui ont besoin de s’endormir mais aussi des écoles où les élèves sont obligés de fournir plus d’efforts pour suivre les enseignants.Ceux qui habitent près de ces églises se lamentent que les fidèles de ces confessions religieuses font du tapage en utilisant des instruments musicaux dans leurs louanges. « Nous avons parlé de ce problème à notre chef de quartier. Celui-ci nous a dit qu’il va s’entendre avec les responsables de ces confessions religieuses pour qu’ils arrêtent les tapages pendant les heures de travail. Mais, il n’y a aucun résultat jusqu’aujourd’hui. A côté de ces cellules de prière, il y a des ménages où les petits enfants ont besoin de s’endormir.  Aussi, les activités des écoles qui sont implantées près de ces confessions religieuses sont en quelque sorte perturbées. Car, les enseignants et les élèves doivent fournir des efforts supplémentaires pour qu’ils puissent s’entendre », ont signalé les gens qui habitent le quartier II de la zone Ngagara. Ceux qui habitent près de l’école « les Pépins » implantée dans le quartier X se demandent pourquoi les administratifs à la base ne réglementent pas les activités des confessions religieuses durant les heures de travail : « Nous ne sommes pas contre ceux qui veulent prier. Mais, nous croyons que même Dieu n’est pas pour  le désordre ».Nos interlocuteurs demandent au ministère en charge des confessions religieuses de collaborer avec les administrations à la base afin qu’il y ait une réglementation des activités de différentes confessions religieuses, surtout pendant les heures de travail.

Rose Mpekerimana

Ouvrir