Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Enseignement de base> Collaboration entre enseignants

Elle s’avère nécessaire

00012azertyqL’enseignement de base est très important pour la réussite scolaire. Les enseignants et les parents doivent collaborer pour que l’enfant puisse avoir un enseignement de base plus solide. Aussi, une franche collaboration est nécessaire pour les enseignants du degré à l’autre afin de connaitre les difficultés ou les facilités de chaque enfant.  


Selon Alexis Ndayiziye, psychologue spécialisé en sciences de l’éducation, l’enseignement de base est un enseignement qui va permettre  à l’enfant de s’ouvrir au monde  et il va installer des connaissances de base dans le domaine de l’éducation.  Cet enseignement est très important car il contient des notions de base dans la lecture, l’écriture, la mémorisation, la capacité de réflexion qui va permettre à l’enfant d’avancer normalement à l’école. Il a indiqué que dans l’enseignement de base,  l’enfant va acquérir l’importance de la scolarisation et les connaissances de responsabilité dans la vie de tous les jours.En effet, M. Ndayizigiye a souligné que la période préscolaire est très importante du fait que l’enfant commence à acquérir les notions de son entourage. L’enfant commence aussi à détecter les relations entre les objets et l’écriture, c'est-à-dire qu’il écrit ce qu’il voit à travers les dessins surtout. Aussi, la période préscolaire est une période d’orientation par l’enfant  car c’est ce dernier qui va s’orienter en fonction des notions vues à l’école.  Il a précisé que c’est une période où les parents ou les enseignants constatent que l’enfant est motivé ou pas par l’école. Toutefois, l’enfant peut éprouver des difficultés au début, mais avec le soutien des parents ou plusieurs activités de psychoéducation, l’enfant peut s’améliorer. C’est pourquoi, il est nécessaire de suivre l’enfant du jour au jour afin de détecter les difficultés qu’il recontre sinon, il sera difficile de le redresser plus tard.

Au premier degré, l’enfant améliore l’écriture et la lecture

 Concernant l’école primaire, notre source a fait savoir que c’est la mise en application de ce qu’il a appris au niveau de l’école maternelle. C’est là qu’il va améliorer sa façon d’écrire et résoudre des exercices surtout pour le premier degré, c'est-à-dire la 1ère année et la 2ème année.  A cette période, les parents doivent fournir beaucoup d’efforts, et ils doivent collaborer avec les enseignants afin de connaitre la situation de l’enfant à l’école. Cela pour pouvoir connaître le  système et le rythme d’apprentissage de l’enfant. Il ne faut pas que les parents attendent les résultats à la fin du trimestre.   M. Ndayizigiye a dit qu’il est très important que l’enfant quitte le premier degré en sachant lire et écrire convenablement dans toutes les langues d’enseignement.Pour notre interlocuteur,  il devrait y avoir aussi une franche collaboration entre les enseignements d’un niveau à l’autre afin de connaitre les difficultés ou les facilités de chaque enfant. Car, l’enseignant d’un niveau supérieur a besoin d’un avis  de son collègue qui a enseigné l’enfant au niveau inférieur. Il a déploré qu’il y ait certains enseignants qui ne comprennent pas qu’il y a toujours cette collaboration des enseignants d’un niveau à l’autre. Cela peut occasionner des échecs scolaires qui devraient être évités.  

Fidès Ndereyimana

Ouvrir