Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

LYCEE COMMUNAL REMERA> Préparatifs aux examens du premier trimestre Ils vont bon train malgré certains défis

Ils vont bon train malgré certains défis

000 HAV2«Malgré certaines difficultés rencontrées, nous avons tout  fait pour pouvoir prétendre à de bons résultats pour ce premier trimestre», tels sont les propos du directeur du lycée communal Remera,  Constantin Havyarimana, dans un entretien accordé à la rédaction du quotidien d’informations Le Renouveau, le jeudi 28 novembre 2019

Selon M. Havyarimana, presque toute les matières du premier trimestre a été dispensée. Il a dit que les enseignants sont à pied d’œuvre pour finaliser le programme avant d’entamer les prochains examens. Il a précisé que l’arrêt des cours  est prévu le vendredi le 29 novembre 2019 pour permettre la révision.  M. Havyarimana a signalé que le premier trimestre est très important pour l’avancement des cours et surtout pour la réussite des élèves du fait qu’il incarne souvent une grande période de l’année scolaire comparablement aux autres trimestres.  Il a ajouté que les élèves tout comme les éducateurs doivent travailler sans relâche pendant cette période pour aboutir à des résultats  appréciables. « De même, les élèves doivent  travailler sérieusement, en revoyant la matière vue en classe pour atteindre les meilleurs résultats au premiere trimestre.» a martelé M. Havyarimana.

Des obstacles se sont imposés

Ce Lycée a occupé la deuxième place dans le classement des résultats du concours national dans la direction communale de l’Enseignement, de la formation technique et professionnelle de Gishubi. Selon ce responsable, le Lycée peut garder la même place, mais n’a pas ignoré l’existence de certains obstacles. Alors que le personnel enseignant constitue sa grande inquiétude, M. Havyarimana espère que le début du deuxième trimestre aura de nouveaux enseignants issus du récent recrutement. Même si le lycée s’appuie sur les enseignants vacataires, il a dit que ces derniers ne sont pas appréciables car ils risquent d’interrompre le programme une fois qu’une autre offre leur est adressée, ce qui perturbe non seulement le programme des activités mais aussi le processus d’apprentissage des élèves. A côté de l’insuffisance du personnel enseignant, il a ajouté que le matériel didactique constitue aussi un défi. 

Fiacre Nimbona

Ouvrir