Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROGRAMME ALIMETAIRE MONDIAL> Sa contribution dans l’amélioration des cantines scolaires

Plus de deux millions et demi de dollars américains ont été injectés dans l’économie nationale en 2019

L’introduction des cantines scolaires dans l’enseignement primaire était l’une des moyens  de lutter contre la malnutrition à l’endroit des enfants afin de les aider à préparer un avenir meilleur. Pour l’année 2019, Virginia Villar Arribas, a précisé que le Programme alimentaire mondial (Pam) a injecté plus de deux millions et demi de dollars américains dans l’économie nationale. Actuellement, 614 000 écoliers bénéficient les services des cantines scolaires, lesquels sont financés par une partie de ce montant investi.

Dans un entretien accordé   à la rédaction du journal Le Renouveau, Virginia Villar Arribas, directrice pays et représentante du  Pam au Burundi, a d’abord rappelé que l’amélioration de la situation nutritionnelle et alimentaire pose un grand défi pour le développement économique national, et où les engagements en faveur des objectifs du développement durable exigent des investissements importants, la contribution du secteur privé est  d’une importance capitale. Mme Arribas a ensuite indiqué que dans cette même perspective, le gouvernement du Burundi s’est engagé de manière claire et forte pour la lutte contre la malnutrition. D’où l’adhésion par le Burundi au sein du mouvement mondial Scaling Up Nutrition (SUN), en 2013, avec un accent particulier sur le soutien et l’appui du secteur privé et des organisations de la société civile pour une amélioration du secteur nutritionnel dans le pays.
« Environ 614 000 écoliers bénéficient les services des cantines scolaires »Dans le but d’atteindre nos objectifs, surtout en rapport avec la prévention et le traitement de la malnutrition, Mme Arribas a également ajouté que le Pam s’est aussi focalisé  sur la mise en place des cantines au niveau de tout le pays. Jusqu’aujourd’hui, 614 000 enfants bénéficient les services des cantines scolaires. En plus de cette rubrique des cantines scolaires,  Mme Arribas a signalé que le Pam appuie également  le secteur privé  et les organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de la lutte contre la malnutrition, ainsi  que les agriculteurs pour  la production et la post récolte, etc. « Des séances de sensibilisation sur la lutte contre la malnutrition et la pauvreté ainsi que l’amélioration des conditions de vie à l’endroit des parties prenantes sont aussi organisées », a précisé Mme Arribas.Avit Ndayiragije

Ouvrir