Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MSPLS> Réunion d’échanges sur la problématique de la prise en charge du cancer au Burundi

Un centre de cancérologie sera bientôt mis en place à l’Hôpital Van Norman

 

DSC 1062En collaboration avec la clinique Van Norman et Meenakshi hospital de l’Inde, le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida (MSPLS), a organisé une réunion d’échanges sur la problématique de la prise en charge du cancer au Burundi, le mercredi 06 novembre 2019, à Bujumbura. Un centre de prise en charge du cancer sera bientôt mis en place à l’Hôpital Van Norman (Hope). 

 

Le MSPLS  en collaboration avec l’Université Espoir d’Afrique et Meenakshi a organisé un camp médical à travers tout le pays. Cette activité a eu lieu aux hôpitaux régionaux comme l’Hôpital de Kibuye en province de Gitega, l’Hôpital de Makamba en province de Makamba, l’Hôpital de Ngozi en province de Ngozi et l’Hôpital Van Norman dans la municipalité de Bujumbura. Dans son discours d’ouverture, le délégué du ministre en charge de la santé publique, en même temps porte-parole du MSPLS, Jean Bosco Girukwishaka a fait savoir que le cancer est un problème de santé publique au Burundi. C’est pour cette raison que le MSPLS a déjà pris un engagement en créant un programme spécifique de lutte contre les maladies non transmissibles et a déjà intégré la lutte contre le cancer dans ce programme.Dans le cadre du partenariat public-privé, a fait remarquer M. Girukwishaka, les Indiens ont promis de soutenir la mise en place d’un centre de cancérologie au Burundi plus précisément à l’Hôpital Van Norman.Dans une interview accordée à la presse, M. Girukwishaka a indiqué que les médecins oncologues de Meenakshi hospital, en collaboration avec les médecins chirurgiens burundais, ont identifié des patients  souffrant du cancer dans les hôpitaux susmentionnés.  En attendant la mise en place d’un centre de cancérologie, il y a des étapes qui vont permettre d’alléger les patients souffrant du cancer comme la télémédecine, a dit M. Giru-kwishaka. Les oncologues de Meenakshi hospital pourront aider les médecins burundais lors du traitement du cancer en temps réel. Il y aura aussi la formation des médecins burundais dans le domaine de l’oncologie et l’on pourra voir comment rendre disponibles les médicaments efficaces utilisés au niveau du traitement palliatif, a-t-il précisé.                                                                                            

Martin Karabagega

Ouvrir