Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

AMBASSADE DU JAPON AU BURUNDI> Cérémonies de signature du contrat de don avec l’IDPR

Un montant de 90 228 dollars américains a été accordé pour la réhabilitation de l’Ecofo Gitezi

 

DSC 0726L’ambassadeur du Japon au Burundi, Miyashita Takayuki, a procédé, le mardi 10 septembre 2019, aux cérémonies officielles de signature d’un contrat de don avec l’association initiative pour le développement de la personne rurale (IPDR). Ce don  de      90 228 dollars américains sera utilisé dans les travaux d’extension, réhabilitation et équipement de l’Ecole fondamentale de Gitezi en commune Isare de la province Bujumbura. 

 

Avant la signature de ce contrat de don, M. Miyashita a indiqué, dans son discours, que le Japon considère depuis longtemps l’éducation  comme l’une des priorités de sa coopération avec le gouvernement du Burundi. M. Miyashita a ensuite signalé que le domaine de l’éducation est la clé du développement socio-économique et de la sécurité humaine, tant au niveau local qu’au niveau national. « Actuellement, le développement des ressources humaines est la seule voie pour une meilleure vie des populations », a-t-il affirmé.  Pour cela, M. Miyashita a informé qu’à travers le don  aux micro projets locaux contribuant à la sécurité humaine (Grant assistance for grassroots human security projects) « GGP » , le gouvernement du Japon a profité de cette initiative pour accorder à l’IPDR un montant de quatre-vingt-dix mille deux cent vingt huit dollars américains pour exécuter les travaux d’extension, réhabilitation et équipement de l’Ecole primaire de Gitezi. Comme l’a également mentionné M. Miyashita, ce don consistera à assurer  la mise en œuvre de pas mal d’activités, à savoir la construction de deux salle de classes, d’un bloc administratif et celui des latrines,  la réhabilitation de quatre salles de classe  existantes, achat de cent-vingt bancs pupitres, dix tables et quinze chaises, installation d’une citerne ainsi que des panneaux d’énergie solaire.  Pour terminer, l’ambassadeur du Japon au Burundi a promis que le gouvernement japonais, à travers son ambassade, ne ménagera aucun effort pour  soutenir et encourager  le  gouvernement du Burundi  dans les différentes initiatives visant  le développement et surtout, dans le domaine de l’éducation  qui est la clé du développement durable.

« La  coopération burundo-japonaise est à encourager »

Quant à Jeanne Marie Ntakarutimana, assistante du ministre ayant l’éducation dans ses attributions, elle a remercié très vivement le Japon à travers son ambassade au Burundi, pour les multiples soutiens qu’il ne cesse d’accorder au gouvernement du Burundi en général, et dans le domaine de l’éducation en particulier. Mme Ntakirutimana a précisé que tenant compte d’un besoin criant des infrastructures et d’équipements, surtout dans le domaine de l’éducation, ce don accordé à l’IDPR  pour l’extension, la réhabilitation et l’équipement de l’Ecofo Gitezi est d’une importance capitale, et est venu au moment opportun afin de répondre aux multiples besoins dans ce domaine.Elle a enfin remercié l’association IPDR du fait qu’elle s’est fixé comme objectif la promotion de l’éducation à l’endroit des personnes rurales afin de soutenir l’Etat burundais dans l’accomplissement de ses objectifs de développement durable.             

Avit Ndayiragije

Ouvrir