Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE NGOZI> Clôture de la compétition de cup of excellence 2019

Le café de la station de lavage de Gatukuza a été classé premier avec une note de 90,13%

DSC 1156Le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage a organisé des cérémonies de clôture de compétition de cup of excellence, le jeudi 8 août 2019 en province de Ngozi. 

 

La compétition de cup of excellence est une compétition organisée au niveau de la filière café pour pouvoir mettre en exergue  les cafés qui ont été bien choisis en fonction de leur qualité. Au total, les cafés de 132 stations de lavage étaient en compétition mais vingt-trois  ont pu avoir une note satisfaisante supérieure à 87% comme les normes internationales l’exigent. Le café  de la station de lavage de Gatukuza de l’établissement Thérence Nduwayezu a été classé premier avec une note de 90,13%. Il a été suivi par celui de la station de lavage de Gitwenge de la Sogestal Kayanza.Dans son discours de circonstance, le secrétaire permanent au ministère en charge de l’agriculture, Emmanuel Ndorimana, il a fait savoir que la culture du café a une grande importance dans notre pays et aux caféiculteurs. Après sa vente, des devises rentrent dans les caisses de l’Etat raison pour laquelle le gouvernement burundais y causent beaucoup d’efforts. M.Ndorimana a aussi indiqué que le programme de cup of excellence contribue beaucoup à l’augmentation  du prix du café; ce qui donne une plus-value aux caféiculteurs.Selon le directeur général de l’Autorité de régulation de la filière café (Arfic) Emmanuel Niyungeko, la compétition de cup of excellence est un événement qui a montré que les sociétés privées, les coopératives des caféiculteurs mais aussi les sociétés mixtes ont pu avoir des cafés de meilleure qualité.Dans son discours, le président de la Cnac Murima w’isangi (Confédération nationale des associations des caféiculteurs du Burundi), Joseph Ntirabampa,  a demandé que la valeur du café soit bien calculée pour que les caféiculteurs en tirent profit. Selon le juge en chef des dégustateurs, les cafés qui ont gagné la compétition seront mis sur le marché international au mois de septembre.Avant les cérémonies, M.Ndorimana a effectué une visite guidée des stands pour voir les différents types de cafés. Il convient de noter que des certificats ont été décernés aux dégustateurs internationaux et nationaux et aux responsables de vingt-trois stations de lavage qui se sont démarqués. 

Martin Karabagega

Ouvrir