Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Coopération> Burundi-Japon

Réouverture du bureau de l’Agence japonaise de coopération internationale à Bujumbura

 

DSC04871L’Agence japonaise de coopération internationale a rouvert son bureau à Bujumbura, au Burundi, le vendredi 9 août 2019. Le secrétaire permanent au ministère des Affaires étrangères de la république du Burundi, Isidore Ntirampeba qui a représenté le Gouvernement, a exprimé sa satisfaction vis-à-vis des relations d’amitié et de coopération entre le Burundi et le Japon. Il a salué les appuis que le Japon apporte au Burundi.  

 

Au cours des cérémonies d’ouverture du bureau de l’Agence japonaise de coopération internationale, Isidore Ntirampeba  a exprimé la profonde satisfaction du gouvernement du Burundi en ce qui concerne les relations d’amitié et de coopération qui ne cessent de se renforcer  notamment à travers les appuis de diverses natures et d’intérêts mutuels.  Ce pays réalise plusieurs projets qui vont dans le sens d’appuyer le Burundi afin d’atteindre les Objectifs du développement durable (ODD) et d’accroître sensiblement le niveau de vie de la population burundaise.  M. Ntirampeba a rassuré que le gouvernement ne ménagera  aucun effort pour garantir la paix et la stabilité et réitère son engagement à prendre toutes les mesures afin de créer un environnement propice pour la réalisation des projets communs en cours ou en perspective. 

Les relations   entre les deux pays sont appréciables

M. Ntirampeba a révélé que le gouvernement du Burundi se réjouit des relations d’amitié et de coopération qui unissent le Japon et le Burundi, lesquelles relations datent de très longtemps et  n’ont jamais cessé de se renforcer pour le bien-être des deux pays frères.  En effet, ces deux pays entretiennent des contacts réguliers ; ce qui constitue un cadre idéal pour la compréhension mutuelle. C’est dans cet optique de renforcement des liens d’amitié que la république du Burundi a toujours été représentée dans toutes les activités organisées à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique. Il a profité de cette occasion pour saluer les efforts consentis par le Japon pour la réalisation des objectifs du développement durable et l’importance de cette Conférence pour le développement de l’Afrique.  M. NTirampeba révèle que le Japon offre au Burundi, depuis plusieurs années, les stages de formation à court et à long termes et cela dans des domaines vastes et variés, tels que l’agriculture, la santé, l’éducation, le transport, les infrastructures,  et les dons multiformes qu’on ne cesse pas d’octroyer.   

Les actions menées sont appréciables

M. Ntirampeba remarque avec satisfaction différents projets achevés et ceux en cours au Burundi. Il cite le projet carburant don japonais ; le projet don riz japonais ; le projet d’amélioration des services de santé maternelle et infantile ; le projet de développement communautaire, le projet d’amélioration de la capacité douanière ; celui de construction et équipement du lycée communal Murambi ; celui de renforcement des capacités intégré et assistance aux populations lors des épidémies, des catastrophes naturelles et aux rapatriés ; ainsi que le projet d’extension et de modernisation du port de Bujumbura à partir de ce mois d’août.  Hideya Yamada de la Jica estime que ce jour de réouverture de cette Agence  est un meilleur moment.  Il apprécie l’apport de son pays pour le développement du Burundi.  Shin Maruo, représentant résident de la Jica dit que la priorité sera mise sur  la coopération, les infrastructures  de transport avec un accent sur le port de Bujumbura.  On va également intervenir dans le secteur de la santé et celui de l’agriculture à travers le développement du secteur rizicole en collaboration avec la Société régionale pour le développement de l’Imbo. 

Yves Ndekatubane (stagiaire), Alfred Nimbona

Ouvrir