Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

A.B.M.P.D> Occupation des jeunes en vacances

Pour les sensibiliser aux méfaits de la drogue

 

IMG 2115L’Association burundaise pour un monde de paix sans drogue (A.B.M.P.D), a organisé des activités pour les jeunes en vacances et  ceux qui sont en situation de rue et ceux qui ont abandonné l’école. Les activités consisteront à la sensibilisation des méfaits des drogues et le renforcement des capacités pour les activités scolaires pour ceux qui ont abandonné l’école.   

 

 

Ces activités vont se dérouler au mois de juillet et août, c'est-à-dire, elles vont commencer à la mi-juillet pour se terminer à la fin du mois d’août.Selon le représentant  de l’A.B.M.P.D., Valentin Havyarimana,  cette association a mené une enquête afin d’identifier les enfants en situation de rue.  M. Havyarimana a précisé qu’ils ont constaté que la plupart des enfants en situation de rue qui ont été identifiés étaient originaires en grande partie de la zone Kanyosha précisément dans les quartiers Gisyo, Busoro, Ruziba et ceux de la zone Musaga dans le quartier Gitaramuka. C’est pourquoi le centre où se dérouleront ces activités sera basé dans la zone de Kanyosha.M. Havyarimana a souligné que le ministère des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre a pris les mesures de ne pas aider les enfants qui vivent dans la rue dans l’optique de les décourager afin de les amener à quitter cette situation. C’est pourquoi ces activités vont concerner les enfants dont l’association a déjà identifié leurs parents. Cela pour que ces enfants puissent retourner dans leurs familles respectives. Les activités qui vont occuper ces jeunes  pendant les vacances seront la sensibilisation au méfait des drogues, le renforcement des capacités dans les cours du cycle primaire pour ceux qui ont abandonné l’école et les activités culturelles. Une autre activité que l’association va faire est de chercher des places pour ces enfants dans les écoles qui leur sont proches. M. Havyarimana a précisé que l’association a déjà demandé la permission au niveau du ministère en charge de l’éducation pour cette activité.M. Havyarimana a invité les jeunes de la commune Muha à participer à ces activités car elles sont très importantes pour leur réinsertion dans les familles. Il a invité les parents à suivre de près leurs enfants, surtout pendant les vacances, afin d’éviter qu’ils tombent dans les mauvaises pratiques comme la consommation des drogues. 

Fidès Ndereyimana

Ouvrir