Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MARCHE DE KAMENGE> Panier de la ménagère après le Ramadan

Les prix de certains produits ont été revus à la baisse au moment où d’autres restent les mêmes

DSCO 2326La rédaction du journal «Le Renouveau» s’est rendue au marché de Kamenge le lundi 10 juin 2019, pour se rendre compte de l’état des lieux des prix de certains produits alimentaires. Les prix de certains produits ont été revus à la baisse au moment où ceux d’autres restent les mêmes.  

Pendant le mois du Ramadan, les consommateurs disent que les produits alimentaires coûtent chers par rapport aux autres jours. La rédaction du journal «Le Renouveau» s’est rendue au marché de Kamenge pour se rendre compte de l’Etat des lieux. Le constat a été que les produits de certains produits ont été revus à la baisse au moment où d’autres restent les mêmes.Concernant le riz, les prix varient en fonction de la variété. Il est vendu à des prix différents à raison de 1600 FBu, 1800 FBu, 2 000 FBu, 2 500 FBu. Même pendant la période du Ramadan, ont fait remarquer les commerçants, les prix du riz selon les variétés n’ont pas changé.A propos des tomates, un tas de cinq pièces de grande taille coûte 1 000 FBu au   moment où celui de quatre pièces de petite taille coûte 500 FBu. Pendant la période du Ramadan, le tas de quatre pièces coûtait entre 700 FBu et 1 000 FBu au moment où celui de cinq pièces de grande taille coûtait entre 1 500 FBu et 2 000 FBu.
Martin  Karabagega

Ouvrir