Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CONCOURS NATIONAL, EDITION 2019> Envoi des questionnaires dans les DPEFTP par la ministre en charge de l'éducation

Elle a demandé aux élèves de s'apprêter en révisant les matières

 

DSC03316 1La ministre de l'Education, de la formation technique et professionnelle, Janvière Ndirahisha, a envoyé dans les Directions provinciales de l'Enseignement, de la formation technique et professionnelle (DPEFTP) le dimanche 9 juin 2019, les questionnaires du Concours national, édition 2019. Elle a demandé aux élèves de s'apprêter en révisant les matières et aux surveillants d'accomplir leur mission comme éducateurs. 

 

Au moment où la passation du Concours national donnant aux élèves de la 9e fondamental l'accès au post fondamental est fixée au mardi 11 juin 2019, la ministre en  charge de l'éducation, Janvière Ndirahisha, a envoyé les questionnaires dans différentes DPEFTP le dimanche 9 juin 2019. Mme Ndirahisha demande aux élèves concernés d'être sereins et s'apprêter en révisant les matières et aux enseignants sélectionnés pour surveiller, d'accomplir leur mission comme éducateurs pour éviter les cas de tricherie.  «Il ne faudrait pas qu'on se retrouve dans la même situation de l'année passée à Bubanza où les enseignants et les surveillants ont contribué à la tricherie opérée par les candidats au Concours national. Ils ont enseigné et ils doivent laisser les enfants faire le Concours comme un examen normal», a souligné Mme Ndirahisha. Elle a rappelé que le Concours est destiné aux élèves  respectant le règlement scolaire mis en place, il y a trois ans.Selon la ministre en charge de l'éducation, des mesures ont été prises pour endiguer les tricheries. Mme Ndirahisha a rappelé aux enseignants leur mission en tant qu'éducateurs, l'interdiction de port de téléphone au centre de passation sauf pour le président dudit centre. Et cela afin que  les surveillants ne puissent pas envoyer les réponses via les téléphones. Elle a également interdit à tout Burundais de ne pas se présenter au centre de passation lorsqu'il ne figure pas sur la liste de personnes habiletés à le faire. La ministre Ndirahisha a fait savoir que cette activité montre que l'équipe qui a été mise en place pour choisir les questions pour le Concours de la 9e est prête et a fait son travail dans les délais. « Nous sommes en train d'envoyer dans chaque province et dans chaque commune les questionnaires pour le Concours national», a-t-elle précisé.«Il ne faut pas que les élèves ou les parents pensent qu'il y a encore des jours qu'on peut ajouter pour le Concours national de 9e car nous sommes prêts», a fait remarquer Mme Ndirahisha. La ministre en charge de l'éducation a invité les élèves de se rendre à l'école le lundi 10 pour connaitre les places où ils vont s'asseoir pour que le Concours commence à 7 heures 30 comme à l'accoutumé. 

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir