Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ARCHIDiocese DE BUJUMURA> Présentation des actes du 1er Synode diocésain

Aimez-vous les uns, les autres afin que la réconciliation puisse être facile », tel est le message lancé par l’archevêque de Bujumbura, le samedi 7 mars 2020 lors de la célébration eucharistique à la Cathédrale Régina Mundi au moment de la publication des actes du synode diocésain. bujumbura1


Dans son homélie, Mgr Bashimiyubusa s’est basé sur les textes de l’évangile selon St Matthieu 5 21-26. « Tu ne commettras pas de meurtre, celui qui commet un meurtre sera passible au jugement, si tu présentes ton offrande à l’autel, et que tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande devant l’autel et va d’abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande. ». L’archevêque de Bujumbura, Gervais Banshimiyubusa a rappelé aux fidèles qu’ils doivent s’aimer les uns et les autres comme Jésus nous a aimés, et se donner la paix comme Jésus nous l’a donnée. Il a dit aussi que le message de réconciliation est avant tout l’appel de Dieu, c’est pourquoi Jésus nous recommande d’être en bon terme avec tout le monde avant de donner son offrande à l’autel.

 
La paix n’est possible que quand les gens s’entendent bien, partagent tout ce qu’ils ont et se vouent à Dieu dans la vie. 

Depuis 2012, l’Eglise catholique a entamé des assises synodales dans l’archidiocèse de Bujumbura. Mgr Banshimiyubusa a précisé que cette année c’est la clôture et la présentation des résultats de ces assises. Concernant l’atteinte de l’objectif de la culture de paix et de réconciliation, il a précisé que l’Eglise est simplement cette institution qui sème les semences et qui attende avec patience pour que le Seigneur puisse émerger. Et pour ceux qui pensent que la paix et la réconciliation est l’affaire de l’Etat, Mgr Banshimiyubusa s’est basé sur l’évangile de St Jean où il est écrit dit : « Je vous donne la paix, je vous donne ma paix, je ne vous la donne pas comme le monde la donne » Au niveau de l’Eglise catholique, la paix a pour pilier la vérité, la justice, la liberté, l’amour et le pardon. Le Burundi doit alors inspirer une paix qui se base sur la vérité, la justice, la liberté et l’amour du pardon, et qui prône la réconciliation. Après la messe, l’archevêque de Bujumbura a remis officiellement le livre qui contient les actes aux différentes diocèses du Burundi.

Aline Nshimirimana

Ouvrir