Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SHANGHAI> Première exposition internationale d’importation de la Chine

S’opposer au protectionnisme pour construire une économie mondiale ouverte

 

DSC0190Cent-septante-deux pays, régions et organisations internationales et plus de 3 600 sociétés de différents pays sont présentes à la première  Exposition internationale d'importation de la Chine (China International Import Expo, CIIE) qui se tient à Shanghai sous le thème «Une nouvelle ère, un avenir partagé », ce lundi 5 novembre 2018. Elles y sont pour présenter leurs réalisations en matière de développement devant plus de   400 000 acheteurs chinois et étrangers participant à cet événement historique pour explorer des accords commerciaux. Le président chinois, a appelé le monde entier à s’opposer au protectionnisme pour atteindre la mondialisation économique

 

Dans son discours, le président chinois, a invité le monde entier à  s'engager à l'ouverture et s'opposer au protectionnisme et à l'unilatéralisme pour construire une économie mondiale ouverte. Selon lui, l'économie mondiale traverse un profond ajustement au moment où le protectionnisme et l'unilatéralisme renaissent. La mondialisation économique fait face à des obstacles, et, le multilatéralisme et le système de libre-échange sont menacés. Les incertitudes et les instabilités abondent encore provoquant ainsi l’augmentation des risques et des défis. «Pour faire face à un tel monde aussi complexe, nous devons voir la tendance sous-jacente et renforcer la confiance en notre avenir grâce à l’ouverture et à la coopération en travaillant ensemble, a-t-il annoncé.Pour arriver à un développement partagé, il a indiqué  que  tous les pays  devraient améliorer leur croissance innovante en accélérant la transformation des facteurs de croissance  avec l’objectif principal de la poursuite  d’un développement inclusif dans l’intérêt de tous. «Si la croissance économique de la Chine au cours des 40 dernières années a été réalisée, c’esr grâce à un engagement en faveur de l’ouverture», a-t-il informé. De même,  a poursuivi le président chinois, le développement de grande qualité de l’économie chinoise à l’avenir ne peut être garanti que par une plus grande ouverture. 

Modèle de l'économie mondiale

La Chine n'arrêtera pas ses efforts pour poursuivre une économie mondiale ouverte. Pour élargir son ouverture, la même autorité a mentionné que la Chine intensifiera ses efforts de plusieurs  manières, à savoir la facilitation de l’environnement commercial de classe mondiale, le potentiel d'augmentation des importations et la  continuation d'élargir l'accès au marché. Ici, le président Xi, a indiqué que les importations de biens et de services de la Chine devraient dépasser respectivement 30 000 milliards et 10 000 milliards dollars américains au cours des 15 prochaines années. «Nous espérons ainsi créer pour le monde entier une plate-forme de coopération ouverte», a-t-il souligné.Tenant compte de la variété des produits exposés, la dite exposition est un modèle de l'économie mondiale. Il y a une variété de produits de qualité allant des machines-outils allemands, aux produits artisanaux du Soudan du Sud et du café de l’Ethiopie, en passant par des robots japonais, des équipements médicaux américains, du vin australien et des produits agricoles brésiliens. La CIIE ouvre un nouveau chapitre dans le monde des exportations. Maintenant, tout le monde est convaincu qu’il peut élargir ses horizons de marché en Chine eu égard à la population de celle-ci pouvant ainsi déterminer le pouvoir d’achat. La Chine a été le deuxième plus grand importateur de produits au monde pendant neuf années consécutives. 

Vincent Mbonihankuye (à Shanghai)

Ouvrir