Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE URBAINE DE KANYOSHA> Entretien avec certains jeunes sur la consolidation de la paix à travers les jeux

Ils sont très importants

IMG 4077La paix est une chose indispensable pour toute personne. Les jeux sportifs contribuent pour maintenir durablement cette paix. La rédaction du quotidien d’informations Le Renouveau s’est entretenue le mardi 11 septembre 2018 avec certains jeunes du quartier Kanyosha pour discuter sur la façon dont les jeux contribuent dans le maintien de la paix.

Au niveau populaire, les jeux sportifs sont perçus comme un moyen de créer un environnement dans lequel les individus peuvent se rassembler et travailler en vue du même objectif, exprimer un respect envers autrui et partager un espace commun. Au cours de notre discussion avec les jeunes rencontrés dans le quartier Kanyosha, ils ont indiqué que les jeux ont un grand rôle à jouer dans le maintien de la  paix. Par exemple, dans leur quartier ils organisent des matchs de basketball qui leur permettent de rassembler les enfants et les communautés. Une évaluation de ces derniers matchs montre que la majorité des participants exprimaient moins des histoires raciales ou ethniques que les enfants n’ayant pas participé. Les jeux aident à nouer de bonnes relations avec les autres avec qui on joue. Les membres des différents groupes de jeux qu’on forme, sont de toutes catégories de personnes confondues, de toutes les ethnies confondues sans distinction aucune.Abdoul Ndayisaba, un des jeunes que nous avons interrogé, nous  a fait savoir que les jeux développent de bonnes relations entre les membres d’un groupe quelconque. Ils s’entendent très facilement sans beaucoup de disputes même quand il y a quelque chose qui peut les diviser, cela leur est facile de trouver une solution. Il y a une entente mutuelle entre les membres, l’ouverture entre eux, l’estime de soi, la solidarité, sans oublier la coopération mutuelle, ce que les autres ne possèdent pas, a indiqué M. Ndayisaba.Quant à Elvis Ndikumana, il a dit que les jeux permettent de se développer et de faire connaître son pays dans le monde entier. C’est le cas des jeunes footballeurs qui vont évoluer dans d’autres pays. Il a ajouté que les jeunes qui ont l’habitude de se rencontrer dans des jeux résolvent facilement les conflits entre eux.

SONIA BUSOGORO (STAGIAIRE)

Ouvrir