Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Commune Bugendana > Lancement du Flambeau de la paix, 12e édition

Tous les Burundais devraient se donner corps et âme pour développer le pays

 

111111Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé, le mercredi 5 septembre 2018, au lancement du Flambeau de la paix, 12e édition, sous le thème « Gardon à cœur notre pays pour son service et son sacrifice ». Les cérémonies ont eu lieu sur la colline Mwurire de la commune et zone Bugendana de la province de Gitega. Différentes hautes personnalités du pays, les administratifs, les natifs et les amis de la province de Gitega avaient répondu présent à ce rendez-vous.  

 

Dans une interview accordée à la presse, le président de la République du Burundi a d’abord remercié  Dieu le Tout-Puissant qui a permis aux Burundais d’arriver à ce grand jour du 5 septembre 2018 marquant le lancement officiel du début de la tournée du Flambeau de la paix dans  tout le pays et à travers toutes les provinces.  Il a indiqué que c’est la douzième édition du Flambeau de la paix parce qu’on a commencé en 2006. « Aujourd’hui, cela fait la douzième année que nous sommes en train de continuer cette activité qui concerne le Flambeau de la paix qui doit sillonner tout le pays ». Parlant de la signification du Flambeau de la paix, le chef de l’Etat a indiqué que dans le passé, en Grèce, pour trouver une solution aux conflits, il fallait faire tourner un flambeau de la paix à travers tout le pays et tous les conflits devraient s’éteindre à ce moment là. « Nous avons donc puisé sur cette source pour que nous puissions nous aussi nous servir de ce Flambeau de la paix qui va nous aider cette fois-ci à montrer que le Burundi est en paix et en sécurité. A partir de cette paix et cette sécurité, nous devons capitaliser et surtout développer notre pays à travers les travaux communautaires ». 

Le Burundi est en marche depuis l’initiation des  travaux de développement communautaire

Le chef de l’Etat a aussi réitéré que c’est depuis 2006 qu’il y a eu l’initiation des travaux de développement communautaire, à tel enseigne qu’aujourd’hui, on a déjà construit des dizaines de milliers d’infrastructures comme les écoles, les centres de santé, les hôpitaux, les marchés, les stades, les bureaux des administratifs, les villages, les adductions d’eau, etc.     « Pour dire qu’à partir de cette période là, si nous regardons ce que nous avons pu faire grâce à la paix, nous avons constaté que le Burundi est en marche  et que nous avons développé notre pays à travers les travaux communautaires ». D’après le président de la République, cette édition du Flambeau de la paix constitue un grand fondement qui est normalement centré sur  la moralisation de la société pour développer le pays mais aussi que les Burundais doivent se donner tous, corps et âme, pour développer le pays sans exclusion. « C’est pourquoi nous disons qu’aujourd’hui, avec ce thème qui consiste à la moralisation de la société autour du développement de notre pays, nous devons donc marquer des jalons qui vont permettre aux générations futures de continuer à développer notre pays ».  Selon M. Nkurunziza, les Burundais doivent donc servir d’exemple en partant de leurs ancêtres comme Ntare Rushatsi Cambarantama, Ntare Rugamba et Mwezi Gisabo, qui ont constitué des monuments vivants  qui servent aujourd’hui d’exemples. « Nous devons nous aussi marcher à travers tout le pays avec le Flambeau de la paix pour célébrer les grands succès que nos aïeux et nos ancêtres ont fait et que, nous aussi, sommes à leur  trace pour que nous puissions immortaliser  le Flambeau de la paix à travers tout  le pays pour les générations futures ». 

Astère Nduwamungu

Ouvrir