Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Audience accordée à l’ambassadeur de l’Egypte au Burundi

Ils ont échangé sur les relations d’amitié et de coopération qui existent déjà

 

DSC05501 1Le président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda a reçu en audience le mercredi 8 août 2018, Abeer Bassiouny Radwan, ambassadeur de la République arabe d’Egypte au Burundi. Cette audience avait comme objectif de se rendre compte du succès de la visite du président de l’Assemblée nationale du Burundi en République arabe d’Egypte. 

 

A la sortie de l’audience, Mme Bassiouny Radwan a fait savoir qu’elle a échangé avec le président de l’Assemblée nationale du Burundi sur le succès de la visite qu’il a effectué en égypte au mois de juillet dernier. Le président de l’Assemblée national  a rencontré certaines autorités égyptiennes et son homologue Egyptien. Ils ont échangé sur les relations d’amitié et de coopération qui existent déjà depuis l’année 1986. A son tour, Alexis Badian Ndayihimbaze, porte-parole de l’Assemblée nationale  a indiqué qu’il y aura  l’échange d’expériences entre les fonctionnaires et les députés de ces deux pays. Les fonctionnaires et députés de l’Assemblée nationale du Burundi vont bénéficier des formations en Egypte. Il y a aussi les promesses d’appui consistant à octroyer à la chambre basse du parlement burundais, dont quelques véhicules de transport pour les députés et le personnel d’appui de cette institution.M. Ndayihimbaze a indiqué que le président de la chambre des représentants d’Egypte a été satisfait de la visite effectuée par la délégation de l’Assemblée nationale du Burundi en Egypte. A son tour, il a promis de venir faire une visite au Burundi au mois de novembre de cette année. Au cours cette audience, les deux autorités ont également échangé sur l’appui du Burundi à la République arabe d’Egypte en ce qui concerne l’utilisation et la gestion équitable des eaux du fleuve Nil dont certaines sources se trouvent ici au Burundi. Ces eaux sont d’une grande importance à la population égyptienne. Il y a certaines questions qui ont causé des mésententes entre l’Ethiopie et l’Egypte. Il faut que ces questions soient résolues. C’est pourquoi le président de l’Assemblée nationale du Burundi  a suggéré à l’ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Burundi qu’il y ait un groupe chargé de voir ce qu’on pourrait faire pour une bonne gestion équitable de ces eaux du Nil. Prochainement, le Burundi sera à la présidence du bassin du Nil. 

Lucie Ngoyagoye 

Ouvrir