Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ADRA-BURUNDI> Perspectives d’avenir dans l’accompagnement des agriculteurs de la province de Cibitoke

Les techniques de gestion de conservation de la récolte seront  bientôt mises en place

 

qdraL’ « adventist development and relief agency Burundi » (Adra-Burundi) est une organisation oeuvrant dans les différentes provinces du pays, dans le but d’aider les populations bénéficiaires de ses services à sortir de leur extrême pauvreté afin d’améliorer les conditions de vie. Après avoir  montré aux  populations de Cibitoke les différentes techniques d’accroitre la production agricole, bientôt, ça sera la mise en place de nouvelles techniques de gestion et de  conservation de récoltes sans utiliser de l’insecticide comme la majorité des gens le pensent. 

 

Dans un entretien accordé à la rédaction du journal Le Renouveau, Fréderic Nigarura, facilitateur formé par Adra-Burundi en sécurité alimentaire et santé reproductive dans les communes de Mugina et Mabayi dans la province de Cibitoke, a indiqué qu’Adra-Burundi a voulu choisir les domaines comme la sécurité alimentaire et autres afin d’aider les populations de Cibitoke à d’abord sortir de leur pauvreté et ensuite à lutter contre les différentes maladies liées à la malnutrition chronique.  Celles-ci s’observent souvent dans presque toutes les communes de cette province, et surtout chez les enfants et les femmes enceintes.Dans un entretien accordé à la rédaction du journal Le Renouveau, Fréderic Nigarura, facilitateur formé par Adra-Burundi en sécurité alimentaire et santé reproductive dans les communes de Mugina et Mabayi dans la province de Cibitoke, a indiqué qu’Adra-Burundi a voulu choisir les domaines comme la sécurité alimentaire et autres afin d’aider les populations de Cibitoke à d’abord sortir de leur pauvreté et ensuite à lutter contre les différentes maladies liées à la malnutrition chronique.  Celles-ci s’observent souvent dans presque toutes les communes de cette province, et surtout chez les enfants et les femmes enceintes.M. Nigarura a,  ensuite, ajouté que dans le domaine de la sécurité alimentaire que  cette organisation a choisie comme domaine prioritaire,  les facilitateurs avaient l’objectif de former d’abord les populations sur les techniques de pratique d’une agriculture moderne qui leur permettront d’accroître le rendement agricole.« A cela, il s’agissait de leur montrer comment on protège le sol, on sépare les cultures, etc. et,  actuellement, nous avons constaté que les enseignements que nous avons dispensés commencent à apporter des fruits parce que même les bénéficiaires témoignent qu’il y a un net  changement  au niveau de la production agricole », a affirmé M.Nigarura.« Après l’augmentation de la production, des mesures d’accompagnement seront mises en place » Ce dernier a  également informé que dans le but de continuer à accompagner et soutenir les populations à  améliorer leurs conditions  de vie pour  atteindre le développement inclusif de leur familles, Adra-Burundi prévoit la mise en place d’autres techniques à l’encontre de tous les bénéficiaires de ses services.«Nous procéderons à montrer aux gens les différentes techniques modernes de conserver et gérer la récolte, lesquelles les aideront à garder leurs récoltes pendant une longue période au lieu de les mettre sur le marché », a-t-il mentionné. Il a terminé tout en demandant à tous  ceux qui ont déjà reçu des connaissances de la part d’Adra-Burundi de les transmettre aux autres afin qu’ils puissent sortir de leurs différentes difficultés .

AVIT NDAYIRAGIJE

Ouvrir