Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FOOTBALL > Coupe du monde Russie 2018

Le match d’ouverture et la finale seront joués au stade Loujniki de Moscou

 

La Coupe du monde de football Russie 2018 est à quarante-huit heures de son coup d’envoi. Le comité d’organisation a choisi le stade Loujniki de Moscou pour les cérémonies et le match d’ouverture mais aussi pour la finale. L’équipe le plus titré, le Brésil, et le tenant du titre, l’Allemagne, sont bel et bien présents.  

 

Le stade Loujniki a été rénové avec une capacité d’accueil de 81 000 places assises. C’est l’un des douze stades qui vont accueillir les rencontres. La Coupe du monde de football de 2018 est la 21e édition, rappelons-le, trente clubs vont y prendre part dont soixante-quatre matches programmés sur douze stades.Le match d’ouverture, ce sera entre la Russie et l’Arabie Saoudite, le jeudi 14 juin à partir de 17 heures, heure d’Afrique centrale. Les trois équipes les plus titrés de l’histoire de la Coupe du monde sont le Brésil (5 titres) et l’Allemagne et l’Italie (avec chacun 4 titres). Malheureusement cette Coupe du monde va se disputer en l’absence de l’Italie mais aussi des autres habitués comme le Paraguay et les Pays-Bas (finaliste en 2010 et 3e en 2014).Au niveau du continent africain, on observe l’absence des pays comme la Côte d’Ivoire de Didier Drogba, le Ghana d’Abedi Pélé et l’Algérie mais également nous remarquons le retour du Sénégal (dernière participation en 2010), du Maroc (dernière participation en 1998) et de l’Egypte (dernière participation en 1990).On déplore également l’absence de certains joueurs qu’on aurait aimé voir au cours de ce mondial pour causes de blessure, leurs équipes éliminées ou trop vieux: les cas de Karim Benzema (France), Alvaro Morata (Espagne), Zlatan Ibrahimovic  (Suède), Gareth Bale (Pays des Galles), Arturo Vidal (Chili), Dani Alvès (Brésil), Gianluigi Buffon (Italie), Lorent Koscienly  (France), David Alaba (Autriche),…..Pour ce qui est du pays hôte, la Russie, elle compte sept participations à la Coupe du monde et elle a été, seulement, une fois, dans le dernier carré, sous le nom de l’Union soviétique. Deux continents dominent la Coupe du monde, il s’agit de l’Amérique du sud et de l’Europe. Ils ont remporté toutes les éditions depuis la création de la Coupe du monde de football en 1930.Afin de vous donner un petit palmarès, le Brésil est l’équipe la plus titrée de la Coupe du monde avec cinq trophées, l’Allemand Klose Miroslav occupe toujours le podium de meilleur buteur avec 16 réalisations et l’autre allemand, Lothar Matthaüs, compte plus d’apparition avec 26 rencontres disputés.
KAZADI MWILAMBWE

 

FFB> Eliminatoires des coupes africaines des nations

Les préparatifs des équipes nationales de football sénior et U20 ont bel et bien commencé

 

FFBAprès la clôture des championnats de football des ligues A et B, l’heure est aux préparatifs des équipes nationales pour les rencontres des éliminatoires des coupes africaines des nations. Les séniors préparent le déplacement de Libreville au mois de septembre et les moins de vingt ans (U20) affronteront la Zambie, en match aller et retour, au mois de juillet.

 

La première séance d’entraînement pour les séniors s’est déroulée sur la pelouse du Centre technique national à Ngagara, le mercredi 6 juin 2018. La deuxième séance s’est déroulée, le vendredi 8 juin, sur le même terrain. Signalons la présence de certains joueurs qui évoluent à l’extérieur qui se sont joints à leurs collègues locaux. Il s’agit de Christophe Nduwarugira dit Lucio (Portugal), Cédric Amissi (Arabie Saoudite), Fréderic Nsabiyumva (Afrique du sud), Emmanuel Mvuyekure, Lule Yussuf, Laudit Mavugo (Tanzanie) et de Blaise Bigirimana (Stand united).Rappelons que les Intamba séniors sont dans le même groupe des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019 avec le Gabon, le Sud Soudan et le Mali. Le prochain match du Burundi, ce sera contre le Gabon à Libreville, au mois de septembre 2018. Selon le coach principal, Alain Olivier Niyungeko, trois matchs amicaux sont programmés à l’intérieur du pays, au cours de ce mois de juin, entre les deux équipes : le premier, ce sera le 16 juin au stade Urukundo de Buye, le deuxième match va se jouer le 24 juin au stade Ingoma de Gitega et le troisième, au stade Umuco de Muyinga. Toutes les rencontres, a-t-il indiqué, vont se jouer à la même heure, c'est-à-dire à partir de 15 heures. Pour ce qui concerne les matchs amicaux d’entraînement avec les autres équipes de l’extérieur, le staff technique a indiqué qu’il va d’abord profiter de cette période de la Coupe du monde pour regrouper les joueurs, et on verra la suite. L’équipe U20 se prépare, quand à elle, à jouer contre la Zambie, le 13 et le 20 juillet. Ce sont les derniers matches des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations, Niger 2019.  Selon la Commission technique de la Fédération de football du Burundi (FFB), les joueurs sont déjà internés depuis le dimanche 4 juin, au Centre technique national. Cette commission propose d’ailleurs d’inviter les anciens footballeurs qui ont marqué l’histoire du football burundais pour échanger avec les jeunes. 
Kazadi Mwilambwe

 

Cecafa clubs champions, Dar-es-Salam 2018> Tirage au sort

Lydia Ludic Burundi est dans le même groupe avec Rayon sport du Rwanda

 

Le Comité d’organisation de la Cecafa Kagame cup 2018 a procédé, le mardi 5 juin 2018 à Dar-es-Salam, au tirage au sort des clubs champions qui vont se disputer le tournoi de la Cecafa. Ce dernier, qui sera accueilli par la capitale tanzanienne de Dar-es-Salam, commence bel et bien le vendredi 29 juin 2018.

 

Après trois ans d’absence, le tournoi de la Cecafa des clubs champions va finalement reprendre. Le Burundi sera représenté par Lydia Ludic Burundi, le champion sortant, et il se trouve dans le même groupe avec Rayon sport du Rwanda qui l’avait écarté de la Ligue des champions cette saison. On se souviendra qu’après le match nul (1-1) réalisé à Kigali, Lydia Ludic Burundi s’est fait éliminer à Bujumbura (0-1). Dans ce même groupe, le Burundi sera avec Gormahia du Kenya et Ports de Djibouti.Lydia Ludic Burundi a toutes les chances de terminer parmi les deux premiers, places qualificatives pour les quarts de finale. A savoir aussi que les deux places sont également convoitées par Rayon sport et Gormahia. La lutte sera rude entre ces trois équipes sans toute fois négliger le club Ports de Djibouti. Pour ce qui est du calendrier pour le représentant du Burundi, il sera accueilli le samedi 30 juin par Ports de Dibouti et le mercredi 3 juillet, il va jouer contre Gormahia et il va rencontrer Rayon sport pour le dernier match de groupe, ce sera le jeudi 4 juillet 2018.Au cours de ce tournoi, on remarquera aussi le derby entre les deux clubs phares de la Tanzanie, il s’agit de Young africa et Simba. Les deux équipes vont se rencontre le 5 juillet pour le compte de leur dernière journée de poule.

Des groupes après le tirage au sort.

Groupe A : Azam (Tanzanie), Kampala city council (Ouganda), JKU (Zanzibar) Kator fc (Sud Soudan)Groupe B : Rayon sports (Rwanda), Lydia Ludic Burundi (Burundi), Gormahia (Kenya), (Ports Djibouti)Groupe C : Young Africa (Tanzanie), Dakadaha (Somalie), St Georges (Ethiopie), Simba)A défaut de manquer le titre du championnat mais aussi celui de la Coupe du président, le club Lydia Ludic Burundi fera tout pour clôturer la saison sportive en beauté. Et pourquoi ne pas gagner le trophée de ce tournoi.

KAZADI MWILAMBWE 

 

Miss Burundi 2018> Entretien avec certaines candidates au concours

Cette compétition est une opportunité pour réaliser leurs projets

 

DSC01578Les résultats de l’audition générale du concours Miss Burundi 2018 sont sortis le 30 avril 2018. Dix-sept candidates ont été retenues pour la phase finale dudit concours. Notre rédaction s’est entretenue avec certaines d’entre elles s’exprimant sur les projets à présenter pour être élues Miss Burundi 2018. 

 

 

Ella Chandelle Ineza représente la province de Ngozi, elle est aussi Miss Ngozi. Elle avait une vision à réaliser, celle d’aider les enfants indigents. « Je me suis présentée à ce concours pour que cette compétition me permette de réaliser facilement ma vision ».Comme projet à présenter, elle va continuer dans ce même domaine. « Si je gagne, j’espère venir en aide aux enfants indigents en commençant par ma province avant de couvrir tout le territoire national ». 

Trouver les partenaires

Etant également Miss Ngozi, Mlle Ineza a travaillé avec l’organisation Miss Burundi. Ainsi, lors de la célébration de la Journée internationale de la femme, elle a rendu visite aux prostituées de cette province. Miss Ngozi a aussi célébré la fête de Pâques avec les enfants de la rue de Ngozi en partageant le repas avec eux, une occasion de les sensibiliser à rester chez eux pour aider leurs parents. « Beaucoup d’entre eux vivent dans des familles mais préfèrent aller dans la rue. Leur nombre s’accroît au jour le jour alors qu’on pourrait apporter notre contribution afin de diminuer ce nombre, a-t-elle dit. Concernant les moyens utilisés pour réaliser ses projets, Ella Chandelle Ineza a indiqué qu’elle toque à différentes portes. « Bien entendu, il y a ceux qui m’accueillent, d’autres rejettent mes sollicitations. Mais, je persévère car c’est quelque chose que je ne peux pas réaliser toute seule. Beaucoup de personnes de la province de Ngozi répondent à mon appel  ».

Promouvoir les produits fabriqués au Burundi 

Dative Uwimana est aussi parmi les candidates retenues pour le concours Miss Burundi 2018. Elle est étudiante à l’Université Lumière de Bujumbura dans la Faculté de gestion et administration. Elle représente Bujumbura-mairie.Elle s’est présentée dans cette compétition parce qu’elle aime d’abord son pays, « j’ai toujours rêvé de faire quelque chose de remarquable pour mon pays, d’être parmi les personnes qui assureront la pleine visibilité du pays sur le plan national et international. J’ai aussi un projet qui me tient à cœur, et Miss Burundi est une opportunité pour réaliser mon rêve».Ledit projet concerne la promotion et la mise en valeur des produits fabriqués par les Burundais. Ce projet est constitué d’activités qui aideront les jeunes entrepreneurs burundais à promouvoir leurs entreprises. « Ceci va influencer leur niveau de production et les aider à vendre plus. Les exportations pourront aussi avoir un impact sur l’essor du Burundi », a précisé Mlle Uwimana.Dative Uwimana est en train de faire un plan d’affaires et prévoit d’organiser des formations de marketing commercial, car, a-t-elle souligné, la plupart d’entrepreneurs burundais font de belles choses mais ne savent pas comment vendre leurs produits. Des foires et expositions sont prévues pour les produits fabriqués au Burundi.Les candidates retenues vont être internées et passeront ensuite une période de coaching. La grande finale de l’élection Miss Burundi est prévue au mois de juillet.
Yvette Irambona

 
Ouvrir