Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA CULTURE> Dîner offert aux athlètes médaillés

La fédération de Tennis et celle de Volley-beach ont été félicitées pour leur victoire à l’extérieur du pays

 

Le ministère de la Jeunesse, des sports et de la culture a organisé un Dîner de gala à l’intention des athlètes qui ont remporté les médailles le dimanche 12 avril 2015. Il s’agissait de la fédération de Tennis, de volley-beach et de Judo.

 

DSC 0116Adolphe Rukenkanya, ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture a dans son discours de circonstance remercié les athlètes qui ne cessent d’honorer le pays. Il a fait savoir que le début de l’année 2015 a été marqué par des victoires des athlètes et joueurs burundais.
« Au cours du Conseil des ministres tenu dernièrement par le président de la République j’ai évoqué ces cas des différentes victoires de nos athlètes dans les divers et le président de la République m’a demandé d’organiser ce dîner pour manifester le sentiment de satisfaction que le gouvernement du Burundi garde à l’égard de ces athlètes ambassadeurs du pays » a déclaré M. Rukenkanya.
Le Ministre Rukenkanya a annoncé que les athlètes qui ont remporté les médailles sont principalement dans les trois fédérations à savoir celle de Tennis, de Judo et de Volley-ball.
S’agissant de la fédération de Tennis, deux jeunes filles ont remporté le championnat d’Afrique des moins de 15 ans, il s’agit de Saada Nahimana et Niyonkuru Aïcha a fait remarquer M. Rukenkanya.
Pour le volley-beach, le ministre a présenté quatre jeunes joueurs qui ont remporté le championnat de la zone 5 qui s’est déroulé au Kenya. Les pays représentés étaient le Kenya, la Tanzanie, le Burundi, l’Ethiopie, le Djibouti et la Somalie.
Pour le Judo, l’équipe a participé à un tournoi qui s’est passé en Tanzanie. Là aussi les Burundais ont remporté beaucoup de médailles, ils ont été les premiers.
Le ministre ayant le sport dans ses attributions a renouvellé l’engagement du Gouvernement du Burundi à soutenir les athlètes qui continuent à bien se comporter dans des tournois nationaux et internationaux. Toutefois, il a déploré certaines fédérations qui restent dans des querelles intestines au lieu de préparer les athlètes.
Amédée Habimana

 

SOCIETE > Les artistes chanteurs pendant la période électorale

Leur mission est de transmettre des messages de paix

 

Les artistes chanteurs sont des citoyens comme d’ autres. Ils ont donc la mission d’aider les gens à cohabiter pacifiquement. Pendant la période électorale, leurs chansons devraient être en rapport avec la consolidation de la paix. C’est ce qui ressort d’un entretien avec le président de l’Amicale des musiciens du Burundi, Bruno Simbavimbere alias Memba.

 

DSC05212« Un artiste chanteur a les droits des citoyens comme les autres. Tant que la loi ne le lui interdit pas, il peut même appartenir à un parti politique. L’essentiel est qu’il sache que sa mission est de transmettre un message de paix et d’espoir », a fait savoir M. Simbavimbere.
Limiter sa carrière ? Loin de là. Un artiste doit marcher avec le temps. Il a le droit de changer selon les temps à travers lesquels il passe. En plus, la musique pour lui est un travail. S’il décide de signer un contrat, c’est quelqu’un qui a besoin de gagner sa vie, il a le droit de le faire. Cela ne peut en rien limiter sa carrière tant qu’il sait ce qu’est sa mission ; celle de transmettre la paix et l’espoir au sein de la population. Il n’y a donc aucun problème. « Souvenez-vous que quand il s’agit de sensibiliser la population sur tel ou tel autre sujet, l’artiste est le mieux placé pour le faire. Des commérages au sujet des artistes chanteurs comme quoi ils sont des politiciens ne sont pas fondés », a fait savoir le président de l’Amicale des musiciens du Burundi.

Que la population reste calme

Au moment où les élections approchent, M.Simbavimbere recommande que la population soit calme. « Les élections se font une fois dans 5 ans, après cela la vie continue. Nous devons penser à une cohabitation pacifique », a-t-il souligné. Il conseille enfin aux musiciens de toujours transmettre des messages constructifs. Tant à Bujumbura qu’à l’intérieur du pays, des événements musicaux sont en train d’être organisés pour apaiser les esprits pendant cette période cruciale. Il a recommandé aux Burundais de changer de mentalité. « Les autres pays comprennent mieux qu’un artiste est un citoyen comme tant d’autres. Que les gens arrêtent de les considérer comme un peuple à part. Les artistes ont une noble mission de répandre des messages de paix et d’espoir quelle que soit leur appartenance politique », a conclu Bruno Si mbavimbere.
BLANDINE NIYONGERE

 

FFB> Finales des deux ligues nationales du football féminin

La Colombe et New Girls Wanainchi, sacrées championnes

 

En première division, La Colombe FC de Bujumbura s’est imposée devant Fofila de Ngozi sur le score de 3 buts à 2 et New Girls Wanainchi de Bubanza a battu PVP FC de Buyenzi (2 buts à zéro). Les deux finales se sont déroulées le dimanche 5 avril 2015 au stade Prince Louis Rwagasore.

Colombe 2Pour la finale de la première division, Fofila a largement dominé son adversaire, en première période, car à la pause elle menait sur le score de 2 buts à zéro, deux réalisations de Nancy Kamugisha. Au retour des vestiaires, l’attaque de La Colombe est devenue plus agressive, elle a réussi à revenir au score et s’imposer ensuite pour enfin remporter le titre qu’elle tient depuis plusieurs championnats disputés. Pour la Colombe FC, les buteuses étaient Falonne Gapinga (doublé) et Asha Jaffari.
Les replacements opérés par le coach de la Colombe ont beaucoup contribué à ce succès. L’entrée de la joueuse, surnommée Mandela, a considérablement changé la physionomie du jeu. Le match était forte en intensité et le suspens aura duré jusqu’à la dernière seconde car le troisième but pour La Colombe a été inscrit dans les temps additionnels (91’).
Pour la deuxième finale du jour, celle de la Ligue B, les joueuses de New Girls Wanainchi de Bubanza se sont facilement imposées face à leurs adversaires en remportant la rencontre sur un score de 2 buts à zéro. Venues tout droit de l’intérieur du pays, les filles de Bubanza ont prouvé qu’elles voulaient ardemment remporter le titre pour cette saison. Elles sont directement promues en première Division, la saison prochaine.

Augmenter le budget alloué au football féminin

Fière d’avoir organisé le championnat qui s’achève, Mme Kabura Eugénie, présidente de la Commission du football féminin au sein de la FFB, a d’abord félicité les équipes gagnantes et elle a ensuite demandé à la Fédération de football du Burundi d’augmenter le budget alloué au football féminin. Selon elle, la commission du football féminin a le projet de mettre en place une équipe nationale féminine et cela demande au départ une bonne organisation du championnat. (Nous allons y revenir dans nos prochaines parutions sur ce budget alloué au football féminin).

Les prix
Les équipes finalistes ont reçu des trophées, enveloppes et ballons en guise de récompense. Les meilleures joueuses (Asha Jaffari pour la Ligue A et Daniella Uwimana de la Ligue B) ont reçu une enveloppe de 50 mille francs. Les meilleures buteuses (Florence Kalume de la Ligue A et Suzanne Zilfa de la Ligue B) ont été primées respectivement d’une enveloppe de 100 mille et 50 mille
Kazadi Mwilambwe

 

SPORT> Les résultats du week-end

Messager Ngozi s’impose devant Messager Bujumbura (2-0)

 

C’était dans le cadre de la 23è journée du championnat national de football de Ligue A. En volleyball, chez les hommes tout comme chez les femmes, les équipes militaires de Muzinga ont gagné les deux finales du championnat national disputées le samedi 04 avril 2015.

DSC01889Au niveau du football, il y avait deux classico entre les deux équipes de l’Académie Le Messager, Messager Ngozi et Messager Bujumbura, et entre les deux adversaires de tout le temps, Vital’0 et Inter star. Le premier a été remporté par Messager Ngozi sur un score de deux buts à zéro. Deux buts inscrits en première période par Parfait Mwizero et Olivier Bayizere.
L’équipe de Ngozi, bien à l’aise sur la pelouse du stade Urukundo de Buye, a dominé la grande partie de cette rencontre. Consécutivement à cette victoire, Messager Ngozi a pris, provisoirement, la 4è place avec 39 points et Messager Bujumbura, se retrouve à la 11è position, avec 27 points. D’ailleurs il faut signaler que Messager Bujumbura a terminé le match à dix suite à l’expulsion du joueur Salum Ramadhani, en tout début de la deuxième période, après avoir reçu deux cartons jaunes.
Pour le deuxième classico, Vital’0 a dominé Inter star par deux buts à zéro dont un but de Laudit Mavugo. Les poulains de Gilbert Kanyenkore, entraineur de Vital’0, s’acheminent petit à petit vers le titre de champion, à sept journées de la fin du championnat. Avec 54 points, Vital’0 devance pour le moment de huit points son poursuivant. Inter star a, de son côté, perdu une place pour se retrouver en 5è position avec 38 points.
Bujumbura city, qui monte en flèche depuis le début de cette phase retour, a battu Flambeau de l’Est de Ruyigi, par 2 buts à 1. Il occupe pour le moment la sixième place avec 36 points devant Rusizi, vainqueur également de Volontaire de Kanyosha (1-0). Flambeau s’est maintenu à la 9è position avec 30 points.
Pour les autres rencontres de cette 23è journée, Royal de Muramvya, qui devait jouer à domicile, a perdu le match par forfait devant Prince Louis (0-2). Lydia Ludic Burundi a, difficilement, gagné, 2 buts à 1, face à la lanterne rouge de l’Académie Tchite et match nul (0-0) entre Athletico et Olympic star de Muyinga.

Vital’o toujours en tête du classement

Pour le classement provisoire Vital’0 conserve toujours la tête du tableau avec 54 points, suivi par Lydia Ludic Burundi (46 points) et en bas du tableau, il y a toujours l’Académie Tchite (7 points) et Nyanza united (22 points).
Le championnat sera provisoirement suspendu pour cette semaine et va reprendre le 18 avril. C’est pour permettre à l’équipe nationale U23 de préparer le match retour contre l’Egypte dans le cadre des Jeux africains, Sénégal 2015. En guise de rappel, les Intamba U23 ont perdu la première manche, à domicile (0-2).
Ce sera un match difficile pour le Burundi mais en football, tout est possible. Personne n’aurait pensé que l’Allemagne pouvait battre le Brésil par 7 buts à 1, en demi-finale de la Coupe du monde 2014 alors que les Brésiliens jouaient à domicile.
Volleyball : les deux équipes des Forces armées burundaises sacrées championnes
Les deux finales du championnat national se sont déroulées, le samedi 4 avril 2015, sur le terrain du ministère de la Jeunesse, des sports et de la culture. Chez les hommes, Muzinga a battu Rukinzo, l’équipe des policiers, par 3 sets à 2. Chez les femmess, Muzinga n’a pas eu pitié de New Colombe, qu’elle a largement écrasée par 3 sets à zéro.
Kazadi Mwilambwe

 

 
Ouvrir