Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ROUTES> Défectuosité de l’avenue de l’UTB

Elle mérite d’être réhabilitée

 

DSC03870La rédaction du journal « Le Renouveau du Burundi » a visité dernièrement l’avenue de l’UTB située au quartier III de la zone Ngagara en commune urbaine de Ntahangwa au nord de la capitale. Elle est défectueuse surtout  au niveau du marché et mérite d’être réhabilitée. 

 

Arrivée au niveau du marché  de ce quartier, la rédaction du journal Le Renouveau a observé, sur l’avenue de l’UTB,  des  mares où les eaux de pluie ne sèchent pas même après  plusieurs jours sans pleuvoir. Le long de cette avenue, les nids-de-poule se remarquent  mais ne sont pas profonds comme les mares ci haut-citées. Les véhicules se frayent le chemin à  bord de cette route en évitant ces mares et ces nids-de-poule. D’autres passent dans les mares et éclaboussent les piétons et les vendeurs des échoppes situées dernière le marché dudit quartier en réhabilitation. La population rencontrée sur le lieu ont dit  que cette avenue est impraticable surtout quand la pluie est tombée. Certains passants ont indiqué que les eaux de pluie causent un désagrément quand elles s’infiltrent dans leurs chaussures. Nos sources ont également signalé qu’elles subissent des aspersions des boues par les véhicules. Les mauvaises odeurs que dégagent ces mares mêlées de déchets provenant de ces échoppes ne donnent pas l’envie de les fréquenter. Les vendeurs de ces stands interrogés ont fait savoir que ces nids-de-poule situés dans cette avenue causent beaucoup de dégâts surtout quand les véhicules passent car ils renvoient les eaux de ces nids-de-poules dans leurs marchandises.   «Nos marchandises sont parfois dépréciées  par nos clients car elles perdent la qualité suite aux éclaboussures », a informé un de ces vendeurs. Ces stands n’ont pas de raison d’être là étant donné qu’il y a un marché provisoire à quelques mètres de celui. du quartier II de la même zone.La population environnante et les vendeurs de ces stands demandent aux services qui ont la réhabilitation des routes dans leurs attributions de réparer cette avenue dans les meilleurs délais.
Ezéchiel Misigaro

Innocent Ntakirutimana (Stagiaire)

Ouvrir