Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

1er mars> Journée mondiale de la protection civile

Sensibiliser le public sur les mesures de préparation et de prévention face aux accidents et catastrophes

 

DSC04670Le ministère de la Sécurité publique a célébré le jeudi 1er mars 2018 la 46e Journée mondiale de la protection civile sous le thème « La protection civile et les institutions nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes »Le ministère de la Sécurité publique a célébré le jeudi 1er mars 2018 la 46e Journée mondiale de la protection civile sous le thème « La protection civile et les institutions nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes »

 

Dans son discours d’ouverture des activités, commissaire Serge Ntakavura, assistant du ministre de la Sécurité publique, a fait savoir qu’à travers le thème retenu, l’Organisation internationale de la protection civile entend donner des orientations aux pays membres afin d’attirer l’attention du public le plus large possible sur son rôle majeur d’agir spontanément en cas d’urgence et de sensibiliser  les populations sur les mesures à adopter. Commissaire Ntakavura a indiqué que les conséquences liées aux catastrophes récentes dues aux changements climatiques, notamment les inondations, les vents violents, les glissements de terrains, les épidémies dont les dégâts enregistrés depuis le début de la saison pluvieuse sont importants, entre autres 49 personnes décédées, 2 933 maisons endommagées et 14 163 ha de champs endommagés. Le gouvernement du Burundi, appuyé par ses partenaires, compte réduire sensiblement toute forme de vulnérabilité à travers le renforcement des capacités jusqu’au niveau communautaire.       

Pour le commissaire de police Antoine Ntemako, directeur général de la protection civile, la commémoration de cette journée a essentiellement deux objectifs. Le premier concerne la sensibilisation du public sur l’importance de la protection civile et sur les mesures de préparation et de prévention face aux accidents et catastrophes. Le second consiste à encourager le personnel de la protection civile et les institutions nationales dans la lutte contre les catastrophes. Commissaire de police Ntemako  a indiqué que les actions louables sur terrain sont le fruit du soutien du gouvernement du Burundi et de certains de nos partenaires. Elles sont notamment la formation des agents sur la lutte contre les incendies dans certains services publics et parapublics ; la  formation et le recyclage des officiers et brigadiers sur les techniques de lutte contre les incendies et sur la gestion des stocks à munition et explosifs, et destruction des engins explosifs.Commissaire de police Ntemako a ajouté que, dans les perspectives d’avenir, la protection civile compte poursuivre les actions déjà entamées, mettre en place et opérationnaliser une unité marine pour les secours maritimes.

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir