Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

OMS> Retraite de planification 2018-2019 et de revue à mi-parcours de la stratégie de coopération avec le Burundi

« Unis dans l’action pour la couverture sanitaire universelle »

 

DSC00886Le bureau de représentation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Burundi, en collaboration avec le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida, a organisé le mardi 14 novembre 2017, une retraite de planification 2018-2019 et de revue à mi-parcours de la stratégie de coopération avec le Burundi. Cette retraite a regroupé les hauts cadres du ministère, les partenaires dans le secteur de la santé et le staff professionnel de l’OMS et va durer deux jours.  

 

Dans son allocution, le représentant de l’OMS au Burundi, Dr Walter Kazadi Mulombo, a rappelé que la couverture sanitaire universelle est au centre du programme de transformation de la santé en Afrique lancé par la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti.  « Il est crucial de revoir périodiquement et de manière conjointe, comment l’OMS répond aux besoins du gouvernement et ses partenaires sur les questions politiques, stratégiques, techniques et opérationnelles liées à la santé des populations, afin de réajuster ses stratégies d’intervention en conséquence », a insisté Mulombo. « S’assurer que l’ensemble du gouvernement du Burundi et ses partenaires s’embarquent dans un programme commun pour promouvoir la santé, protéger les populations contre les risques sanitaires et servir les communautés vulnérables constitueront un test de la mesure de la recevabilité de l’OMS, du gouvernement et ses partenaires vis-à-vis des populations vivant au Burundi, en particulier celles d’accès difficile », a –t-il ajouté. Dans son discours d’ouverture, le directeur général des Services de santé au ministère en charge de la santé publique, Dr Isaac Minani, a indiqué qu’au cours de ces deux jours, ils auront à passer en revue  les domaines prioritaires sur lesquelles l’OMS s’engage à appuyer le Burundi au cours de deux prochaines années et pour lesquelles la mobilisation de l’expertise et des ressources doit apporter une valeur ajoutée pour le secteur de la santé de notre pays. Il a précisé que cette stratégie de coopération de l’OMS avec le pays s’inscrit dans la complémentarité avec les interventions des autres secteurs hors santé et des partenaires au développement car beaucoup des déterminants de la santé nécessitent des actions multisectorielles.  « J’ai la ferme conviction que l’OMS, dans le cadre de sa stratégie de coopération, pourra contribuer de manière significative à la mise en œuvre de la politique nationale de la santé et ainsi répondre à l’amélioration de la santé de la population burundaise », souhaite Dr Minani.
Emelyne Iradukunda

Ouvrir