Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

5eme AVENUE HEHA> Risques potentiels d’inondations

Suite aux travaux de réaménagement du pont sur le boulevard de l’Unité

 

IMG 165905La 5ème avenue du quartier Heha, zone Kamenge court le risque d’inondation. Ceci à cause des travaux de réaménagement du pont sur l’axe principal ; le boulevard de l’unité. Prévoir sans délais un chemin de passage des eaux pluviales permettrait de contourner ce problème. 

 

Le jeudi 5 octobre 2017, le quotidien burundais d’informations Le Renouveau, s’est rendu dans la zone Kamenge, commune Ntahangwa de la municipalité de Bujumbura. Il a exploré la Nyabagere dont les travaux de canalisation vont bon train. Il en est de même pour les ponts sur les axes de circulation qui la traversent. Comme il l’a constaté,  le revers de la médaille commence à se dévoiler. La construction du pont sur le boulevard de l’Unité, même s’il vient résoudre beaucoup de problèmes, comme les inondations répétitives de l’Ecofo Kamenge II, il pourrait, si rien n’est fait, provoquer l’inondation des habitations se trouvant à la 5ème avenue du quartier Heha. Le danger pourrait également s’étendre en aval, sur les habitants de la 5ème avenue du quartier Kavumu. Selon les observations de terrain, lors des travaux de préparation de l’espace qui accueillera le pont sur le boulevard de l’Unité, une machine a décapé le sol en quantité importante et l’a déposé, en montagne, sur la chaussée. Un certain volume de ces débris s’est épanché de part et d’autre. Ceux-ci ont pour effet, de boucher les deux caniveaux d’évacuation des eaux, qui sont orientés vers la rivière Nyabagere. La conséquence est la stagnation, dans ces caniveaux, des eaux ménagères qui manquent de sortie. Ceux qui y font leur business, se sont arrangés à mettre des ponts en planches pour éviter d’éventuels accidents qui surviendraient. Mais malgré l’effort fourni, quand la pluie tombera, les habitants et ceux qui exercent leurs activités quotidiennes le long du boulevard risquent de subir les vices de l’inondation.  Face à cette situation, il serait souhaitable d’aménager un passage à ces eaux issues des ménages auxquelles vont bientôt s’ajouter celles des pluies avant qu’elles ne causent de dégâts. 
Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir