Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Adus> Association des Porteurs du groupe sanguin O rhésus négatif

Pour sauver la vie des individus

 

DSC03529De temps en temps, les donneurs de sang du groupe sanguin  O rhésus négatif font face à des difficultés de manque de sang. Pour essayer de trouver des solutions à ce problème, les donneurs de sang de ce groupe se sont mis en association pour pallier ce manque. 

 

L’Association des donneurs universels de sang « Adus », groupe sanguin O rhésus négatif est une association sans but lucratif agréée par l’ordonnance ministérielle no530/1263 du 28 août 2017.  L’Adus a autour de 270 membres. Pour être membre, on doit présenter un document attestant que quelqu’un a le groupe sanguin O rhésus négatif. Dans son entretien, Ferdinand Yamuremye, représentant légal de l’Adus a fait savoir que cette association a été créée dans le but de sauver la vie des individus. Le porteur du groupe sanguin O rhésus négatif peut donner le sang à tous les autres groupes sanguins à savoir les groupes A+, A-, B+, B-, AB+, AB-, o+ et o- tandis que celui qui a le groupe sanguin O rhésus positif donne aux groupes o+, A+, B+  ainsi que le AB+.M. Yamuremye a indiqué que l’Adus a été créée au mois de juin 2016 dans des conditions particulières. A cette période, il y avait une carence du sang du groupe sanguin O rhésus négatif. Les volontaires donnaient du sang en cas de besoin mais, ce n’était pas facile de trouver ces gens. Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) gardait certains contacts des donneurs universels pour qu’ils interviennent en cas de besoin.  Ce sont ces volontaires qui se sont convenus de créer cette association afin de pouvoir collecter ou donner du sang à ceux qui en ont besoin.M. Yamuremye a indiqué que le CNTS continue à collecter le sang comme d’habitude. L’Adus intervient en cas d’urgence ou en cas de carence du sang. Les membres de l’Adus donnent du sang sans attendre d’être servis en retour.

Tous les gens doivent connaître leur groupe sanguin

M. Yamuremye a laissé entendre que tous les gens doivent connaitre leur groupe sanguin. Cela permettra d’avoir plus rapidement le sang en cas de besoin. Les parents doivent aussi connaître les groupes sanguins de leurs enfants dès la naissance. Il est aussi conseillé aux fiancés de faire le test du groupe sanguin comme ils le font pour le VIH-Sida. M. Yamuremye demande au gouvernement que le test du groupe sanguin soit gratuit. Il y a des gens qui ne font pas ce test suite au manque de moyens financiers. Il demande aussi que le prix du médicament qu’on injecte aux femmes du rhésus négatif  après l’accouchement soit abordable. M. Yamuremye souhaite que l’association soit appuyée ou soutenu par le gouvernement car elle contribue à sauver la vie des individus. L’Adus fait tout pour sensibiliser la population afin qu’elle donne le sang régulièrement pour sauver la vie. Il ne faut pas qu’il y ait  quelqu’un qui meurt suite au manque de sang.Certaines personnes qui ont le groupe sanguin O rhésus négatif ont dit que, de temps en temps, elles ont des difficultés de trouver du sang. Une femme qui a requis  l’anonymat a fait savoir que lors de l’accouchement, le médecin a décidé de lui transfuser trois sachets de sang. Mais, cela n’a pas été facile suite au manque de sang. On lui a donné une poche de sang le premier jour, les deux autres n’étaient pas disponibles. On a dû attendre deux jours pour trouver d’autres poches. 
Lucie Ngoyagoye 

Ouvrir