Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE> Etude sur les disparités entre les hommes et les femmes dans l’administration publique burundaise

Pour veiller à la représentation équilibrée du  genre  dans les insistances de prise des décisions

 

DSC 0143Le ministère de la Fonction publique, du travail et de l’emploi  a organisé, le vendredi 29 septembre 2017, un atelier sur le lancement de l’étude sur les disparités entre les hommes et les femmes dans l’administration publique burundaise.  Et c’est dans le but d’aider le gouvernement du Burundi à veiller à la représentation équilibrée du genre dans les instances politiques et administratives des institutions publiques. 

 

Dans son discours d’ouverture, Félix  Mpozeriniga, ministre de la Fonction publique, du travail et de l’emploi, a d’abord rappelé que l’Union africaine a adopté en 2006 un rapport sur l’élaboration d’un cadre d’action pour la reconstruction et le développement post conflit pour les pays africains dont le Burundi. M. Mpozeriniga a ensuite  indiqué que  ce cadre plaidait  pour la participation des femmes  et de l’égalité entre les sexes dans les réformes de l’Etat et de la gouvernance de l’Etat post-conflit, afin d’aider le pays à veiller  à la représentation équilibrée du genre dans les instances politiques et administratives des institutions publiques.  Dans cette même perspective, le ministre ayant la fonction publique dans ses attributions a également mentionné que le gouvernement du Burundi  a en plus adopté la politique nationale du genre (PNG). « Et cette dernière vise principalement la promotion équitable de la participation des femmes et des hommes dans les sphères de décisions et dans les mécanismes de consolidation de la paix et la sécurité ainsi que l’amélioration du statut social et culturel de la femme dans la famille et dans la société», a précisé M. Mpozeriniga.

Une commission spécifique a été mise en place par le ministère de tutelle

Pour la mise en œuvre effective de la PNG, M. Mpozeriniga a informé que  le ministère de tutelle en collaboration avec le Programme des nations unies pour le développement  a mis en place une commission nationale des experts qui a une mission de dresser  l’état des lieux des disparités  entre les hommes et les femmes dans l’administration publique burundaise; de faire une analyse des causes directes et indirectes et de faciliter une réflexion des acteurs afin d’identifier les pistes susceptibles de  dresser un bilan des disparités constatées.  Il sera également l’occasion de relever les contraintes qui heurtent les personnes vivant avec  handicap dans l’accès aux emplois publics. Pour terminer, M. Mpozeriniga a demandé avec  insistance à toutes les institutions publiques  de faciliter la tâche de cette commission en lui fournissant  toutes les  données  ainsi que les indicateurs  utiles pour un bon aboutissement de ce travail   aussi important.

AVIT NDAYIRAGIJE

Ouvrir