Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

OMS - Ministère en charge de la Santé> Formation sur le plan stratégique de communication sur les risques

Pour prévenir les risques qui peuvent surgir dans un pays

 

IMG 20170901 083433Le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida en collaboration avec l’OMS (Organisation mondiale de la santé), a organisé du 29 août au 1er septembre 2017 au chef lieu de la province de Ngozi, un atelier de formation sur le renforcement des capacités des acteurs de la communication sur le plan  stratégique de  communication sur les risques.  

 

Le formateur Rodrigue Barry du bureau régional de l’OMS,  a fait savoir que le plan stratégique de communication sur les ris ques est un concept nouveau. Il a pris de l’intérêt suite à une situation qui a touché l’Afrique de l’ouest quand l’épidémie d’Ebola a fait des ravages dans trois pays à savoir le Libéria, Sierra-Leone et la Guinée et qui a eu des impacts au Nigéria, au Sénégal même en Europe. C’est à ce moment que l’OMS  a mis en place cette stratégie comme une réponse qui doit être contenue dans toutes les réponses aux urgences sanitaires. Il a précisé qu’il y a peu de pays qui ont déjà commencé à mettre en place cette stratégie. “Mais, le Burundi est sur le point satisfaisant parce qu’il est parmi les pays qui ont été informés de cette stratégie. Cela parce qu’il ne faut pas vouloir seulement faire le plan stratégique sans comprendre comment il va fonctionner par rapport à chaque pays », a-t-il mentionné. De ce fait, M. Barry a signalé qu’au vu du document du plan stratégique de communication sur les risques des autres pays,  l’objectif de cet atelier est d’amener les participants à rédiger le plan stratégique de communication par rapport aux menaces et aux risques sanitaires propres au Burundi. Il a ajouté que ce plan est d’une importance capitale. Cela parce qu’avant, les pays en général avaient tendance à commencer à mettre en place des stratégies de communication au moment où ils faisaient déjà face à une menace quelconque. Mais aujourd’hui ,  les pays qui ont  leur propre plan trouveront des facilités pour faire face aux menaces sanitaires qui s’annoncent à savoir l’épidémie ou la pandémie d’une maladie quelconque ou d’une inondation qui peut surgir dans un pays.M. Barry a pour ce faire invité les intervenants en matière de santé en général de commencer à mettre en place le plan stratégique de communication sur les risques afin de prévenir les risques et les menaces qui peuvent surgir dans leurs pays.    

ROSE MPEKERIMANA

Ouvrir